monfoot69
monfoot69

A quoi vont ressembler les championnats nationaux féminins à partir de 2023 ?


Rédigé le Jeudi 31 Mars 2022 | Lu 187 commentaire(s)



Notre partenaire Foot Amateur a consacré un papier à la réforme des compétitions nationales féminines qui devrait intervenir dès l'issue de la saison 2022-2023 et qui concerne sur notre territoire par exemple Valence, aujourd'hui en R1 mais qui ambitionne de monter ou encore le GF38, que l'on devrait retrouver en D2F la saison prochaine au vu du classement actuel.

La D1 n'est pas concernée par les futures mesures. La FFF veut mettre en place « un niveau intermédiaire permettant de mieux préparer les clubs à la structuration et aux exigences du plus haut niveau national ». Ce niveau serait donc une "D3"?

La D2 féminine va être réduite de deux à un groupe. A l’issue de la saison 2022-2023, les six derniers de chaque groupe seront donc reversés la nouvelle Division 3, qui comporterait elle 2 groupes, avec 12 équipes promues de Régional 1. Parmi ces dernières on pourra retrouver les réserves des équipes de D1 (l'OL B mais pas le GF38 B par exemple).

Les deux derniers de D2 seraient relégués en D3 alors que le premier de chaque groupe de D3 accéderait en D2. Les trois derniers de chaque groupe de D3 seraient relégués en championnat régional, soient six équipes. Les modalités de la phase d’accession en D3 ne sont pas encore définies pour cette réforme des championnats féminins, précise Foot Amateur.

La formule actuelle

  • D1 Arkema : 1 groupe de 12 équipes
  • D2 : 2 groupes de 12 équipes

La nouvelle formule proposée par la FFF

  • D1 Arkema : 1 groupe de 12
  • D2 : 1 groupe de 12
  • D3 : 2 groupes de 12