AS Bellecour-Perrache – N. CROUZET : « Nous sommes dans les temps de passage… »


Rédigé le Vendredi 21 Décembre 2018 | Lu 840 commentaire(s)

Arrivé à l’intersaison en provenance de l’US Vénissieux, Nicolas Crouzet dresse un bilan de ses six premiers mois passés à l’AS Bellecour-Perrache…



Nicolas Crouzet (à droite) en compagnie du staff de l'AS Bellecour-Perrache dont Nasser Sellidj (2ème en partant de la gauche)
Nicolas Crouzet (à droite) en compagnie du staff de l'AS Bellecour-Perrache dont Nasser Sellidj (2ème en partant de la gauche)
Nicolas, tu es arrivé à l’AS Bellecour-Perrache cet été. Qu’est-ce qui t’a décidé à relever ce challenge ?
"Rejoindre un club dans lequel j’avais des amis, avec une vie associative. Le fait aussi de ne pas prendre la place de quelqu’un. Car c’est l’ancien coach qui a fait les démarches pour que je vienne. Pour ce qui est du sportif, il s’agissait d’un nouveau challenge pour moi, avec la possibilité de transmettre mes idées et un projet club en adéquation avec ma vie privée et familiale en termes d’investissement."

Justement, en parlant de l’ancien coach, ça ne t’a pas fait peur de prendre la suite de Nasser Sellidj, qui restait sur trois saisons exceptionnelles ?
"Non, car c’est lui qui a fait les démarches pour que je vienne. Après tout ce qu’il avait réalisé au club, il ressentait le besoin de passer la main pour des raisons personnelles. Il a donc tout fait pour que je sois dans les meilleures conditions et je lui en suis reconnaissant. Mais le passé appartient au passé et je ne suis pas venu avec l’idée de vouloir faire mieux ou pareil. On m’a recruté pour mes idées et ce que je sais faire. Après, quand on peur dans le foot, c’est qu’on ne prend pas de plaisir. Dans ce cas, il vaut mieux arrêter."

« Un club avec de grosses troisièmes mi-temps… »

Et alors, qu’as-tu découvert en arrivant à l’AS Bellecour-Perrache ?
"Un groupe de qualité, avec une grosse envie de jouer… parfois un peu trop même (rires), une vie de club avec de grosses troisièmes mi-temps, un staff de qualité et, chose rare, un accès libre aux installations."

Quels objectifs-t-on été fixés ?
"De gérer le groupe senior et u20. L'objectif est de pérennisé le club au niveau régional. Donc le maintien pour cette saison. Il est trop tôt pour vouloir grimper d’un cran. Le club n’est totalement prêt pour avoir une équipe en R2. Nous devons d’abord monter nos équipes de jeunes pour alimenter nos groupes seniors et réduire l’écart avec la réserve. En termes d’infrastructures et de budget, tout ça se prépare aussi. Sur un plan humain, on doit aussi garder l’esprit club du groupe déjà en place, en incorporant de nouveaux joueurs."

Quel bilan tires-tu de cette première partie de saison ?
"Mathématiquement, nous sommes dans les temps de passage, même si on aurait pu faire beaucoup mieux sans de nombreuses erreurs de jeunesses. Aucune équipe ne nous a été supérieure dans le jeu et dans le contenu. On doit simplement gagner en maturité et être moins joueur. Après, je suis un compétiteur et je ne peux pas me satisfaire de ce bilan pour le groupe fanion. Pour la réserve, qui est deuxième, le travail effectué par Cédric Ballandreau est excellent. En ce qui concerne les U20, ou tout est à reconstruire, Anthony Gilbert et son groupe on fait une bonne première partie de saison et la deuxième s’annonce prometteuse."

« C’est le boxing day de nous faire joueur un 23 décembre… »

Du coup, quel sera l’ambition de l’équipe pour la deuxième partie du championnat ?
"Elle sera d’obtenir le maintien le plus rapidement tout en essayant d’avoir une fin de saison excitante, avec des émotions, en championnat ou en coupe pour le groupe fanion. Pour la réserve, l'objectif sera d’aller chercher la montée et pour les U20, de commencer à préparer la transition dans la catégorie senior en les incorporant aux séances et aux matchs."

Dimanche, c’est coupe du Rhône pour finir l’année, avec un périlleux déplacement à l’ASA Villeurbanne. Comment ça se présente ?
"C’est le boxing day de nous faire jouer un 23 décembre... Ça sera la réserve qui disputera ce match difficile contre le leader de D1 puisque nous avons choisi de faire joueur la coupe régionale à l’équipe fanion. Mais je suis confiant quant à sa capacité à rivaliser sur ce match. Elle l’a prouvé au tour précédent."

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

Nicolas CROUZET
Job : conseiller bancaire
Parcours joueur : US Venissieux, ASPTT Lyon, AS Minguettes, FC Ternay, Feyzin CBE, AS Confluence, AS Minguettes
Parcours éducateur : ASPTT Lyon, US Venissieux, AS Minguettes, US Venissieux, AS Bellecour-Perrache

Classement R3 - Poule E