monfoot69

AS Montchat – Ronald YAO : "J'ai envie que les gens prennent du plaisir à venir nous voir..."


Rédigé le Vendredi 30 Novembre 2018 | Lu 718 commentaire(s)

Après une première saison difficile à la tête de l’équipe fanion de l’AS Montchat, Ronald Yao et son binôme Carlini semblent avoir trouvé la bonne formule à l’AS Montchat.
En atteste la place de co-leader de la Poule X de R3 après huit journées.



Ronald, ton équipe a enregistré sa cinquième victoire cette saison dimanche contre le CS Neuville. Comment s’est passé la rencontre ?
"Elle a été assez équilibrée dans l’ensemble. La bataille des nerfs a fait rage dans ce match. Leur frustration d’être dans un mauvais jour à faire sortir nos adversaires de leur match. On a été très costaud défensivement. J’ai aimé l’attitude de mon groupe qui a su montrer une dimension athlétique qui nous faisait défaut l’an passé."

Comment tu expliques le très bon début de saison de ton équipe ?
"Pour faire simple, je dirais le travail. Mais il y a plein de choses autour avec un groupe qui vit bien, qui est à l’écoute et surtout, des petits jeunes qui ont soif d’apprendre vu le rythmes et l’intensité des séances. Avec mon binôme, nous sommes contents de pouvoir bosser dans ces conditions. Et tout ça, c’est grâce aux acteurs."

Co-leader au tiers du championnat… ça donne des idées pour la suite ?
"On est co-leader, c’est vrai. Mais la saison est longue et il nous reste beaucoup d’étapes à franchir. En parlant d’idée, la première est d’aller chercher les huit victoires nécessaires pour assurer le maintien. On avisera ensuite. On est conscient d’avoir vécu une dernière saison cauchemardesque pour un dénouement heureux. On veut donc se maintenir au plus vite. Le football nous dira le reste."

Tu as pris en main l’équipe il y a dix-huit mois. En quoi penses-tu avoir mis ta patte dessus ?
"J’essaie déjà d’apporter de la rigueur dans cette jeune équipe. On a dû reconstruire avec le cru du club. L’essentiel pour moi est de former pour notre équipe fanion. Là patte que j’essaie de mettre est un jeu attrayant, avec de la rigueur et le souci du détail. J’ai envie qu’à Montchat, les gens prennent plaisir à venir voir l’équipe fanion jouer. C’est quand même la vitrine du club. Et quand je vois maintenant beaucoup de monde au bord du terrain pour nous encourager, ça me procure beaucoup de plaisir. Je tiens d’ailleurs à remercier tous ceux qui nous soutiennent les dimanches."

"Ne pas brûler les étapes et garder la tête froide..."

L’AS Montchat reste un des plus gros clubs de la ligue en matière de licenciés. Que faudrait-il pour que son équipe fanion aille un peu plus haut ?
"C’est vrai que l’on est un des plus importants au niveau quantitatif. Maintenant, pour que l’équipe fanion accède au niveau supérieur, il faut continuer à travailler comme on le fait actuellement. Je pense que l’on est sur la bonne voie. Pour le reste, c’est le terrain qui décidera."

C’est le but ?
Quand j’ai décidé de prendre l’équipe fanion avec mon binôme Jacky Carlini, notre but était de pouvoir accéder au niveau supérieur avec les jeunes du club. Nous mettrons tout en œuvre pour y arriver. Mais il ne faut pas brûler les étapes, garder la tête froide et rester dans la continuité du travail entrepris. Les résultats viendront d’eux même.

Dimanche, vous vous déplacez au FC Pontcharra Saint-Loup, ex-leader qui perdu son premier match le week-end dernier. Comment ça se présente ?
"On est de notre côté dans une bonne dynamique. Mais on sait que nos adversaires auront à cœur de renouer avec le succès, de surcroît sur leur terrain ou la victoire leur échappe depuis trois match. On va aborder cette rencontre comme d'habitude. A savoir avec une bonne semaine d'entraînement. Mais joueurs seront prêts. Ils savent qu'ils feraient la bonne opération du week-end en revenant avec un résultat positif de Pontcharra."

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

Ronald YAO
Né le 3 juillet 1990 à Lyon
Parcours joueur : Lyon-Duchère AS, AS Saint-Priest, AS
Parcours entraîneur : AS Montchat

Classement R3 - Poule G