AS Saint-Priest – P. GONZALEZ : « On n'a pas voulu bloquer FOFANA car c'est un mec bien..."


Rédigé le Jeudi 10 Janvier 2019 | Lu 1735 commentaire(s)

Le feuilleton Boubacar Fofana a connu son épilogue avec un départ vers le Gazelec Ajaccio, en L2, avant de rallier l'OL l'été prochain.
Une grosse perte malgré tout pour l'AS Saint-Priest, en course pour la montée en N1 à mi-parcours.



Ça a été le feuilleton du mercato hivernal…
Ou allait aller Boubacar Fofana, le jeune attaquant (20 ans) de l’AS Saint-Priest qui a crevé l’écran durant la première partie de saison ? L’AS Saint-Etienne, club partenaire, le Torino et le SM Caen avait montré les crocs, le sanpriot allant même jusqu’à rencontrer Alain Cavéglia à Paris le samedi 29 décembre.
C’est donc l’OL qui a raflé la mise… prêtant immédiatement l’espoir au Gazelec d’Ajaccio afin qu’il s’aguerrisse en L2 avant de le rapatrier normalement en juin prochain.
Malgré tout, la perte est grosse pour l’AS Saint-Priest, à la lutte pour la montée en N1 et qui était allée chercher Fofana au SAS Epinal ou il ne s’était pas imposé. « Epinal ne comptait plus vraiment sur lui et notre projet lui a plu, confiait Lionel Bah, l’entraîneur sanpriot, dans les colonnes du Progrès. Il voulait reprendre du plaisir sur le terrain. De mon côté, je savais qu’il ne resterait que six mois ou un an. Il n’avait rien à faire à ce niveau. »

Boubacar Fofana ira s’aguerrir en L2 avant d'intégrer l'OL
Boubacar Fofana ira s’aguerrir en L2 avant d'intégrer l'OL

"Nous respecterons notre partenariat avec l'ASSE..."

N’empêche, le préjudice est quand même bien réel pour l’AS Saint-Priest dans sa course à la montée en N1 : « On n’a jamais bloqué un gamin pour l’empêcher de réussir, continue le coach. La politique du club est de faire jouer les jeunes et on ne peut qu’en être fier. »
Le son de cloche est le même du côté Patrick Gonzalez : « C’est évidemment une grosse perte sportive qu’il sera difficile de remplacer, voir impossible. Nous travaillons actuellement sur plusieurs pistes et on va quand même tout faire pour disputer la montée jusqu'au bout*. Mais on ne voulait pas le bloquer parce que c’est un mec bien. On est heureux et fier pour lui, sachant que tout s’est bien passé avec l’OL. »
De là à imaginer une future collaboration de l’AS Saint-Priest avec le club de Jean-Michel Aulas, le président sanpriot coupe court : « Nous sommes en partenariat avec l’AS Saint-Etienne jusqu’en 2020. C’est un club que je respecte beaucoup et nous respecterons nos engagements. »
En attendant, l’AS Saint-Priest va devoir apprendre à faire sans sa pépite, en attendant peut-être de dénicher une autre perle rare au mercato hivernal.

Bebeto Rodriguez

* : trois joueurs sont actuellement à l’essai, Ismael Martinez (3ème division espagnole), Lawrence Chiedozie (Malte) et Mike Denika (Amiens)