monfoot69
monfoot69
LES NEWS

AS Saint-Priest - Yannick MARTIN : "Si on écoute le président, c'est la montée !"


Rédigé le Mercredi 9 Août 2017 | Lu 1643 commentaire(s)

Yannick Martin a tout connu avec l'AS Saint-Priest, son club de toujours, qui retrouve la N2 cette saison.
L'occasion de faire le point avec le nouveau taulier de l'équipe sur la saison qui arrive...


Yannick, comment se sont passées les vacances ?
"Très bien merci...Cela fait toujours du bien de couper du foot pendant un mois et demi. Elles sont d'autant plus appréciées après une saison bien remplie avec une montée en National 2. Cela permet aussi de consacrer un peu plus de temps à ma femme, aux amis et à la famille. Cette année, j'ai eu la chance d'aller à Malte, en Crête et en Andalousie. De bonnes vacances."

Et la reprise ?
"De plus en plus dur chaque année. On va dire que c'est à cause de l'âge (rires). On le sait, ce n’est pas forcément la période que l'on préfère avec la chaleur, les terrains secs…. En plus, je déteste le foncier et en début de saison, on ne fait forcément que ça... C'est d'ailleurs pour ça que j'arrive toujours une bonne semaine en retard sur la préparation (rires)."

Une fois n'est pas coutume, le club a beaucoup recruté cette saison. Ton avis sur la question et sur les recrues ?
"C’est vrai que le club n’a pas fait les choses à moitié avec une dizaine d'arrivées et des joueurs issus des U19. Le groupe atteint aujourd’hui les trente unités. Ce qui amène certes beaucoup de concurrence à tous les postes. Sauf que ce n’est pas toujours simple de mettre en place une séance pour les coachs et le préparateur physique avec autant de monde. En tout cas, bonne ou mauvaise chose, c’est l’avenir qui nous le dira. C’est sûr qu’on a tendance à dire qu’une certaine stabilité dans l’effectif est toujours bonne. Mais on reste sur deux bonnes saisons avec une deuxième place (derrière Andrézieux) et une montée, malgré beaucoup de changement aussi. Les nouveaux se sont bien intégrés. Ce sont tous des gars très sympa avec une bonne mentalité. Chacun trouve sa place petit à petit. Après, pour les performances, je ne me permets pas de juger. Mais il y a de la qualité."

AS Saint-Priest 2017-2018... sans Yannick Martin encore en vacances
AS Saint-Priest 2017-2018... sans Yannick Martin encore en vacances

"Etre assuré du maintien pour ne pas aller à Belfort le 19 mai..."

En tant que promu, on suppose que l’objectif sera le maintien… et plus si affinité ?
"Si on écoute le Président, l’objectif est la montée. Mais c’est le Président avec tout son optimisme. On doit tous afficher le même pour la saison et la raison me pousse à indiquer le maintien comme objectif. La première année en National 2 est toujours difficile après une montée de CFA2, car il y a une différence de niveau non négligeable. Je ne dis pas qu’on a pas les qualités, mais à ce niveau les équipes se sont professionnalisés depuis un certain nombre d’année. Il n’y a pas beaucoup de joueurs qui travaillent en dehors. Ce qui leur permet de s’entraîner le matin et de bien récupérer l’après-midi. Ce n’est pas notre cas et ça peut faire la différence sur la saison."

Quelles seront à ton avis les forces du groupe ?
"Il est trop tôt pour le dire. Mais j’espère que ce sera le groupe justement, et le collectif. Il faudra beaucoup de solidarité et un état d’esprit irréprochable pour se sortir de cette poule avec des équipes plus expérimentées que la notre et quelques chauds derbis. Les matchs amicaux ont montré de belles choses de ce point de vu là. Je ne m'inquiète donc pas."

Des craintes ?
"Non pas vraiment. Mais une descente serait vraiment une déception par rapport à tous les efforts que représente une montée."

Ça fait 25 ans que tu es à l’AS Saint-Priest. Tu y es à vie ou tu as déjà eu des envies d’ailleurs ?
"Ça fais peur dit comme ça (rires). C’est sûr qu’on peut dire que je suis chez moi ici. En tout cas, cela s’est fait naturellement. Saint-priest m’a toujours permis de jouer dans les catégories les plus élevées chez les jeunes. Il y a eu durant cette période plusieurs opportunités avec l’OL ou d’autres clubs. Mais ce qui m’intéressait, c’était de jouer avec mes potes. En senior, le club m’a aussi permis de jouer rapidement au plus haut niveau amateur grâce à Eric Guichard qui m’a fait confiance. Après, j’ai beaucoup privilégié les études, le travail et la famille. Ce qui contribué à repousser certaines opportunités. Ce qui est certain, c’est que le jour où je ne suis plus en phase avec le club, je partirai sans regret."

Tu perds aussi deux « êtres chers » cette saison avec les départs de Stéphane Roux et Fabien Colloredo...
"Oui, ce sont des gars vraiment exceptionnels et de vrais amis en plus d’être pas trop mauvais sur le terrain 'rires). Ils vont me manquer à l’entraînement et surtout pendant les déplacements. Leur expérience n’aurait pas été de trop pour cette saison et leur joie de vivre non plus. Mais j’en ai perdu d’autres avant eux comme Lotfi Draidi, Julien Goiset, Brice Ducarre ou Sebastian Lajara…. Donc je ferais avec. Ou plutôt sans !"

Le mot de la fin pour toi ?
"Après une belle montée, un maintien rapidement assuré m’irait très bien pour laisser partir les jeunes à Belfort le 19 mai pour le dernier match (rires)."

Propos recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

Yannick MARTIN
Né le 27/04/1986 à Bron
Job : Conseiller Privé (Banque)
Parcours : AS Saint-Priest for ever