monfoot69

Aziz Bouzit (FC Limonest) : « Une superbe aventure à vivre »


Rédigé le Vendredi 13 Décembre 2019 | Lu 987 commentaire(s)



La parenthèse coupe de France est temporairement refermée pour le FC Limonest qui retrouve le championnat ce week-end avec un match compliqué face à la réserve de Lyon Duchère. Aziz Bouzit, un des hommes en forme de la formation de Nico Pinard nous a accordé un peu de son temps cette semaine. Nous avons pu discuter avec lui des actu' du moment mais aussi de son intégration avec le club rhodanien.

 

Son arrivée à Limonest et son intégration

 

Cela faisait deux ans que le club me voulait. C'est le club qui m'a porté le plus d'intérêt et de respect même si j'avais d'autres options. Le directeur sportif a insisté, appelé plusieurs fois même quand cela n'avait rien donné la première année. J'ai trouvé ça très honnête et respectueux de sa part.
La raison est également sportive avec un beau projet, l'objectif de jouer la montée avec des nouvelles recrues et un nouveau coach. Personnellement c'était aussi une volonté de ma part de rester dans la région cette année.

Pour l'intégration elle a été parfaite. C'est vrai qu'on était plusieurs joueurs de Bourgoin-Jallieu à rejoindre le club cet été mais globalement je connaissais déjà beaucoup de monde pour les avoir affronté les saisons précédentes et pour en côtoyer beaucoup au sein de la sélection régionale.

 

Le championnat : Limonest en embuscade après un départ manqué

 

On a effectivement perdu nos deux premiers matchs et avec ces deux faux-pas on reste aujourd'hui à 6 points du leader.

Derrière on s'est bien remis à bosser, on va gagner à Vallières, on enchaîne victoires et quelques nuls. L'objectif est pour le moment rempli puisqu'on n'est pas trop décroché. Mais on ne peut plus trop se permettre de lâcher des points en route comme ce week-end où on a un gros match face à la réserve de La Duchère à bien négocier.
Pour une éventuelle montée pour moi on verra ça lors de la seconde partie de saison où on en est. Pour l'instant on doit se concentrer sur nos matchs les uns après les autres, il est trop tôt pour savoir si on aura encore quelque chose à jouer, ce championnat est un long parcours. Les calculs ont attendra déjà la trêve et ensuite la dernière partie de saison.

 

La coupe de France

 

Je pense pouvoir dire que la majorité des joueurs souhaitait tirer une Ligue 1 et faire une grosse fête pour ces 32èmes de finale. On sait très bien qu'on ira pas au stade de France donc cette compétition c'est avant tout du plaisir.
Maintenant on a tiré le Puy, une formation de National. On a beaucoup de respect pour cette équipe et ce niveau mais on vient aussi de sortir le 3ème de ce championnat donc on peut estimer qu'on a nos chances de passer en 16èmes et c'est avec cette ambition là qu'on abordera le match. Ce serait une première dans l'histoire du club, pour ma part je n'étais jamais encore été aussi loin en coupe de France. C'est vraiment une superbe aventure à vivre.

 

Un bilan personnel et collectif très positif

 

Ce qui fait notre force c'est le groupe. On a plusieurs top joueurs à chaque poste, notamment devant. Le coach et le préparateur physique font aussi tout ce qu'il faut pour que nous puissions enchaîner coupe et championnat sur le plan physique mais aussi sur le plan mental – on sait que cette compétition peut parfois prendre beaucoup d'énergie. Le parcours en coupe nous a encore plus soudé.
Sur le plan individuel, pour parler en terme de stats comme on parle souvent beaucoup de ça, j'en suis à 8/9 passes décisives et 4 buts en championnat, plus quelques-uns en coupe. Cette saison j'évolue plus sur un côté que dans l'axe. J'arrive donc à marquer et à faire marquer, c'est une des choses que l'on attend de moi donc c'est satisfaisant. A côté de ça j'enchaine les matchs sans blessure et je prends un énorme plaisir au sein de cette équipe. Pour ma part je vis donc une très bonne première partie de saison.

 

 

Une montée en N2 ou le PSG en coupe de France ?

 

(rires) La montée en N2 à 100% mais si on peut avoir les deux je ne dirai pas non, pourquoi se priver ! Mais le championnat reste notre quotidien, on en a tous conscience aussi magique que soit la coupe de France. Ce samedi on joue Lyon Duchère et on ne pense qu'à ça.