monfoot69

Chassieu-décines FC - Jérôme BONMARCHAND : "On ne manque de rien dans ce club..."


Rédigé le Jeudi 18 Octobre 2018 | Lu 1883 commentaire(s)

Il est le dernier rescapé de l'épopée de 2013 qui avait conduit le Chassieu-Décines, alors en R1, au septième tour de la Coupe de France.
Jérôme Bonmarchand revient sur la qualification contre Aubenas Sud Ardèche samedi dernier et justifie sa fidélité au club.



Jérôme, ça s’est passé comment le match contre Aubenas Sud Ardèche samedi dernier ?
"Sur l'ensemble du match, la qualification est logique. Le score aurait pu être encore plus large avec un peu plus d’efficacité. Mais au final, passe ce cinquième tour et sans prendre de but."

Tu es le dernier survivant de l’épopée de 2013*. Ca fait quoi ?
"On est trois en fait puisque Karim Boudjema, qui était de l'aventure en 2013, est revenu au club l'année dernière et Jean-Louis Bergnes est encore dans l'effectif. C’est en tout cas une grande fierté de porter encore les couleurs du CDFC et d’essayer de faire peut-être un meilleur parcours qu'à l’époque. Je l'espère en tous cas. Surtout que c’est certainement ma dernière saison avant de raccrocher pour me consacrer pleinement à ma petite famille."

Qu est ce qui a changé au club depuis cette époque ?
"Le club s'est véritablement structuré au niveau des jeunes. Il a aussi développé une section féminine qui marche bien. Le CDFC a d'ailleurs obtenu plusieurs labels et le nombre de licenciés a considérablement augmenté."

De ton côté, pourquoi cette fidélité au club alors que beaucoup, sinon la plupart des joueurs de l'époque, sont partis ?
"C'est simplement que je me sens bien ici (rires). Sincèrement, on ne manque de rien dans ce club. Et je voudrais remercier les présidents, les coachs, les dirigeants, les membres du bureau et tous les bénévoles pour tout ce qu’ils font pour nous mettre dans des conditions optimales."

"Nous sommes passés par des moments difficiles..."

On sait que la volonté du Chassieu-Decines FC est de retrouver la R1. Qu est ce qui fait que ça n’a pas marché ces dernières saison ?
"Depuis l’éclatement de l’équipe première, il y a cinq ans, avec le départ en court de saison d’une dizaine de joueurs, il a fallu repartir de zéro et rebâtir un groupe. On ne reconstruit pas un équipe comme ça, du jour au lendemain. Il a fallu du temps. Nous sommes passés par de moment très difficiles avec des effectifs amoindris et beaucoup de blessés par moments. Ceci explique cela."

Et cette saison, tu penses que ça sera la bonne ?
"Nous possédons aujourd’hui un groupe de qualité, mais aussi quantitatif. Tout les postes sont doublés, voir plus. Et puis, il y a des signes qui ne trompent pas. Il y a une bonne ambiance et le groupe est soudé. Maintenant une saison, c'est long et il y a d'autres bonnes équipes dans la poule. Je préfère donc être prudent. Mais on on fera tout pour monter, c'est certain."

Tu as 33 ans désormais et connu pas mal de choses dans la Football. Qu’est qui te motive encore tous les week-end ?
"C’est l’amour du ballon rond, tout simplement. Je pratique le foot depuis l’âge de 5 ans. Et la compétition, il y a que ça de vrai. Cela va être très dur pour moi de raccrocher les crampons en fin de saison. Mais il faut savoir s’arrêter. Je pourrais enfin consacrer plus de temps à ma femme et à mes deux enfants."

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

* : Alors en DH, le Chassieu-Décines FC avait atteint le septième tour, battu par la CA Bastia (L2) sur le score de deux à zéro.

Jérôme BONMARCHAND
Né le 30/07/1985 à Vénissieux
Job : afficheur
Parcours : ES trinité, AS Bron, ES Chassieu, AS saint Priest, Ain Sud Foot, Chassieu-Decines FC