monfoot69
monfoot69
LES NEWS

Coupe Nationale Futsal - Le GANG des LYONNAIS pour le braquage du siècle !


Rédigé le Vendredi 18 Mai 2018 | Lu 4274 commentaire(s)

Demain sera le grand jour pour Futsal Saône Mont d'Or qui sera à quarante minutes d'un titre... national.
Pour conquérir le Gral, le club de Saint-Germain au Mont d'Or pourra s'appuyer sur ses hommes forts, ceux qui lui ont déjà permis d'arriver dans le dernier carré, avant que les dirigeants du club ne finissent le travail pour les envoyer en finale.



Le Futsal Saône Mont D’or (FSMD) aura l’occasion d’effectuer le « casse du siècle » demain au Palais des Sports de Nanterre.
Éliminés au terme d’une belle demi-finale contre le Champion de France en titre, Garges Djibson, les joueurs du coach Alberto Arteaga ont été « miraculeusement » repêchés suite à la participation irrégulière d’un joueur des Garges Djobson.
Une erreur incroyable du club Francilien détectée par le staff du FSMD et qui offre une finale inespérée et de prestige face aux parisiens du Kremlin Bicêtre, actuel leader du championnat de D1.
Pour espérer renverser la machine parisienne, emmenée notamment par les internationaux Français Adrien GASMI et Azzedine AIGOUN, Futsal Saône Mont d'Or devra pouvoir compter sur ses hommes forts.

>> RENCONTRE A SUIVRE EN DIRECT VIDEO SAMEDI A PARTIR DE 17h15 SUR MONFOOT69...


ALBAN VALAT, l’ange Gardien

Il aura dégouté successivement les attaquants vedettes de Nantes Métropole et du Sporting Paris et aura permis à son club de rester dans le match contre Garges Djibson via des parades et sorties de grandes classes. Alban VALAT aura brillé cette saison et se sera fait un nom dans le paysage du futsal français.
Pour Yassine MOHAMMED, son entraineur spécifique gardien, ex-international français « Alban est l’un des meilleurs gardiens français désormais, il doit canaliser son énergie et devenir un leader positif pour emmener Mont D’or vers les sommets ! »

JEREMY PICARD, le taulier

C’est l’homme fort de FSMD et l’un des grands artisans du parcours en Coupe de France. Sa lourde frappe contre Beaucaire permettant d’arracher l’égalisation à six-six et de pousser le club gardois aux prolongations. Ses deux buts plein de sang-froid contre le Sporting Paris resteront dans les mémoires. Contre Garges Djibson, il aura manqué d’efficacité touchant du bois par deux fois.
Pour Jean-Michel MIQUEL, l’entraineur adjoint du FSMD « Il a effectué une super deuxième partie de saison et passe rarement à côté de ses matchs, il est prêt physiquement et donnera tout samedi, c’est un joueur modèle ! »

FILIPE NEVES SILVA, le métronome

Seul Garges Djibson a réussi à battre le FSMD quand FILIPE NEVES était présent ! Car le longiligne portugais du FSMD est un véritable métronome. Un jeu simple et efficace et une sérénité à toute épreuves qui rassure l’ensemble de son équipe.
Pour Alberto ARTEAGA, le coach espagnol du FSMD « Filipe est un top player dommage qu’il souffre depuis plusieurs mois d’une blessure à la cuisse, j’espère qu’il sera à 100% samedi. On a besoin de lui ! »


YANNICK GAETAN, le capitaine

Unique buteur face à Garges l’emblématique capitaine du FSMD, Yannick GATEAN donnera tout sur le terrain samedi. Il se sacrifiera et motivera ses troupes jusqu’au bout. Un capitaine toujours positif et qui tentera coûte que coûte de guider ses coéquipiers jusqu’à la victoire.
Pour Anthony GANDI, le président du FSMD « Yannick c’est le capitaine exemplaire et l’âme du club. Je suis vraiment heureux qu’il profite de cette finale. Il le mérite. ».


MERITON SALIHU, la pépite

Meriton SALIHU est la pépite brute du FSMD, capable d’enflammer le match et le public par ses dribbles et sa technique surprenante, aussi par sa puissance. Mais à 23 ans, Merry reste une véritable énigme. Capable d’être brillant et juste comme en première mi-temps contre le Sporting Paris ou Beaucaire Futsal et un fléau pour son équipe en forçant le jeu et par son incapacité chronique à réussir le dernier geste. Un joueur joker qui aura une opportunité unique ce samedi de montrer sa plus belle facette sous les yeux des sélectionneurs de l’équipe de France et des plus grands clubs français et internationaux.
Pour Alexandre BERTHOD, responsable technique jeune et ex-entraineur de Meriton « C’est la clé du match. Il peut aussi bien faire gagner un match que le faire perdre. Mais depuis son retour et en Coupe de France, il a eu à cœur de montrer son talent, notamment contre son ancien club de Nantes, ou contre Paris. On sait tous de quoi il est capable et c’est frustrant. Mais si il est en forme et positif jusqu’au bout, il aura son mot à dire ».

MICKAEL WEMBA, le guerrier

Arrivée l’été dernier, hors de forme, il aura manger son pain noir lors des premiers matchs de FSMD en championnat, grappillant quelques minutes de temps de jeu. Mais à force de travail et d’humilité, Mickael WEMBA aura réussi à montrer son importance pour le collectif du FSMD. Car sur le terrain ses courses et replis incessants, son coffre et sa motivation poussent l’adversaire à la faute et ses coéquipiers à se surpasser.
Pour Jean-Christophe LAUGIER, directeur technique « C’est un joueur important pour le collectif sur et en dehors du terrain, un profil obligatoire pour l’esprit d’équipe et la cohésion. Il m’a impressionné cette année par sa progression et son abnégation. »

HABIB DERBAL, la force tranquille

A 33 ans Habib DERBAL ne doute jamais de rien. Il a tout vu dans le futsal. Toujours souriant et de bonne humeur le défenseur du FSMD n’en reste pas moins un joueur complet à la technique sûre.
S’il n’est plus capable d’assurer les longues chevauchées de sa jeunesse, il se contente désormais de tenir la baraque. Mais pas dit que samedi il ne retrouve ses jambes et sa frappe d’antan, en tout cas tout le monde l'espère à FSMD…
Pour Pierre-Edouard VIOLLET, Membre fondateur du FSMD « J’adore Habibou car il est sérieux et appliqué aux entrainements. Samedi il va nous poser une frappe imparable ! »



Dans la même rubrique :
< >