monfoot69

Coupe de France : l'AS Bellecour Perrache peut avoir des regrets


Rédigé le Dimanche 15 Septembre 2019 | Lu 780 commentaire(s)

En déplacement chez une formation ambitieuse de Régional 2, l'AS Bellecour Perrache a longtemps fait jeu égal avant de s'incliner dans la dernière partie du match. Pas de 4ème tour pour les protégés de Frédéric Navarro et Salim Chebaiki qui quittent la compétition la tête haute.



Les deux équipes se procuraient de premières occasions mais sans parvenir à régler la mire, les frappes de part et d'autre s'envolant dans les nuages au cours des premières minutes de jeu à l'image d'une tentative de Billal Boutra pour les visiteurs.
Finalement Gières solutionnait rapidement ce problème puisque sur coup-franc direct, Jordan Dacosta ouvrait la marque. Lyon Bellecour réagissait également via un coup-de-pied arrêté mais la tentative détournée de Sofiane Beldjilali avait moins de succès. Sur un ballon mal renvoyé par la défense locale, l'égalisation n'était même pas loin pour la formation de Régional 3.
L'égalisation finissait par arriver logiquement par l'intermédiaire de Tony Mauriaud qui crucifiait le portier giérois après un slalom dans la défense.
En fin de première période, Da Costa n'était pas loin de signer un doublé mais sa tentative du gauche passait de peu à côté des buts gardés par Tarek Dallali et les deux équipes regagnaient les vestiaires sur ce score de parité.
L'entame de la seconde période confirmait les belles intentions de l'AS Bellecour Perrache. La formation de Frédéric Navarro et Salim Chebaiki n'était pas loin de prendre l'avantage au tableau d'affichage mais la frappe à l'entrée de la surface de Taoufik Ben Dhiab était repoussée par Berkaoui.
Le pensionnaire de R2 répliquait encore par un coup-de-pied arrêté tiré par Da Costa, décidément très à son avantage dans l'exercice, mais Dallali était vigilant.
Gières finissait plus fort cette seconde période. Les Isérois touchaientt une première fois du bois par Correnti. Puis Lebbar mettait Dallali à contribution pratiquement dans la foulée. Et ce même Lebbar finissait par redonner l'avantage à son équipe après une relance mal gérée de la défense rhodanienne. Un avantage décisif qui envoie l'USG au 4ème tour. L'AS Bellecour Perrache en reste là, mais n'a pas démérité.

Les compositions :
Gières : Berkaoui, Traoré, Brulay, Cherbiet, Maron (cap.), Labartino, Nagys, Dacosta, Bouzerara, Lebbar, Khaldi. Puis Hamideche, Correntin, Bouleau.
 

ASBP :Dallali, Canguio, Pereira (cap.), Saintini, Kagni, Mahut, Beldjilali, Boutra, Mauriaud, Ben Dhiab, Canciani. Puis Cihan, Elloh, Levacher.