monfoot69
monfoot69
LES NEWS

Coupe de France (AS Bron GL) - Youssef AZIZI : "C'est loin d'être terminé pour moi !"


Rédigé le Jeudi 5 Octobre 2017 | Lu 2090 commentaire(s)

De retour au bercail, dans sa famille, Youssef Azizi s'apprête a disputer un nouveau cinquième tour de Coupe de France, avec son club de cooeur. Rencontre.



Youssef, tu es enfin revenu à l’AS Bron après une tournée des clubs (AS Minguettes, AS Saint-Priest, FC Vaulx, Lyon-Duchère AS, FC Limonest…). Qu’est-ce qui a motivé ta décision ?
"Beaucoup de choses m'ont motivées pour revenir. Tout d'abord, les discussions avec le président, François le coach et Slim l'adjoint. Leurs discours et leur projet pour le club m'ont plus. Après, il y a eu mes grands frères et mes amis de Bron et... le nouveau terrain. C'est une galette (rires). Mais honnêtement, ça a été un choix très difficile car la R2 m'a vraiment fait hésiter. Je joue depuis dix ans à un certain niveau et descendre me paraissait compliqué. Mais j'ai fini par m'y résoudre et accepter la proposition de l'AS Bron. Et e ne regrette rien."

Qu'est-ce qui a changé au club selon toi depuis ton départ il y a une dizaine d'années ?
"Déjà, ça m'a fait vraiment bizarre de retrouver mon club de cœur, avec les anciens qui sont restés fidèles. L'AS Bron est vraiment particulière. C'est une famille avant tout. Mais ce qui a le plus changé... c'est le nouveau terrain. Un régal je vous dit. Et en plus, il y a la rénovation du complexe et des vestiaires. Pour un club de ce calibre, c'est plutôt pas mal je pense."

Quel est l’objectif fixé en championnat ?
"La montée en R1 ! C'est aussi pour ça que je suis revenu ici. L'AS Bron n'est jamais parvenue à ce niveau. Je me suis dit, pourquoi pas cette année ! Le club a fait un bon recrutement cet été. J'avais parlé au coach de quelques joueurs avec qui j'avais évolué ces dernière saisons comme Yanis Cognard ou Jonathan Tekbassi. Il les a fait signer et j'en suis fier."

L'AS Bron devra être sur ses gardes dans la Loire
L'AS Bron devra être sur ses gardes dans la Loire

"J'ai déjà vécu ça avec les Minguettes.."

Comment juges tu le début de ton équipe ?
"On a très mal débuté le championnat avec deux défaites, dues je pense à une préparation trop courte de trois semaines. Mais aussi à cette poule de treize équipes qui nous a obligé à reprendre plus tôt. Nous n'étions vraiment pas prêts physiquement et mentalement. Mais on a su réagir vite avec quatre victoires d'affilées ensuite, coupe et championnat confondus. Ce qui est bon signe. Je pense que nous avons un très bon groupe pour faire quelque chose cette saison et atteindre les objectifs."

Place à la Coupe dimanche et un déplacement à l’AS Chambéon. Ça se présente comment ?
"Cette équipe vient d'aligner cinq victoires dont trois en coupe. Ça veut dire quelque chose. Je sais de par mon expérience qu'il faudra la prendre très au sérieux. L'écart de niveau ne veut rien dire. C'est celui qui en voudra le plus qui passera dimanche. J'ai déjà connu ça avec l'AS Minguettes quand nous étions fait sortir par Savigneux-Montbrison, alors en PHR. A nous de respecter nos adversaires, de ne pas les laisser espérer et tout se passera bien."

Qu’est-ce qu’il t’a manqué finalement pour aller plus haut ?
"Certainement une personne proche pour me pousser, m'encourager. Ou peut-être aller voir ailleurs, à
l'étranger par exemple. Je suis une personne assez réservée, qui a du mal faire les premiers pas. A 23 ans, javais un à faire à Tetouane, en D2 Marocaine. Je n'ai pas pu le faire. Ça n'était peu être pas le bon endroit au bon moment. Mais la vie, c'est comme ça et il ne faut rien regretter
."

A 31 ans, tu penses te fixer à l’AS Bron ou ton voyage footballistique n’est pas encore terminé ?
"(RIres). J'ai 31 ans mais dans ma tête j'en ai encore 25 ! Je suis encore en pleine forme et j'ai comme exemple Stéphane Granturco que j'ai côtoyé à l'AS Miguettes, et qui courrait encore comme une gazelle à 41 ans. Même quand j'étais face à lui, il me faisait courir (rires). C'est mon exemple. Dans le foot, tout se passe dans la tête. Alors, c'est loin d'être terminé pour moi !"

Receuillis par Bebeto RODRIGUEZ

Youssef AZIZI
Né le 16/071986 à Lyon 3ème
Job : électricien
Parcours : AS bron, US Vénissieux ,AS Bron, AS Saint-Priest, AS Mingettes, Lyon-Duchère AS, FC Limonest, FC Vaulx, AS Bron



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Janvier 2021 - 15:26 Interview Dominique HAUK (MILLERY VOURLES)