Coupe de France - Karim MOKEDDEM, un entraîneur en colère


Rédigé le Jeudi 7 Février 2019 | Lu 1761 commentaire(s)

L'entraîneur de Lyon-Duchère AS ne digère pas le penalty litigieux infligé à son équipe hier soir, quatre minutes après la fin du temps réglementaire...



Najb Maaref est officiellement le nouveau président du FC Gerland (photo Le Progrès)
Najb Maaref est officiellement le nouveau président du FC Gerland (photo Le Progrès)
La Duch est passé du rêve au cauchemar hier soir sur le terrain de l'AS Vitré dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe de France.
Le rêve quand après vingt-et-une minutes de jeu, les joueurs de Karim Mokeddem menaient deux-zéro grâce à deux réalisations de Rivas. "On était plus près du trois-zéro que deux-un à ce moment là", expliquait le coach duchérois après-coup.
Sauf que les Bretons, poussées par 3500 spectateurs dans leur petit stade revenaient au score avant la pause. Pire même, ils faisait tourner au cauchemar la soirée des lyonnais dans les arrêts de jeu sur un penalty peu évident qui a fait sortie de ses gonds Karim Mokeddem, pourtant plutôt peu enclin à s'en prendre à des éléments extérieurs pour justifier des défaites de son équipe. "Comment Mr Delerue et son assistant peuvent-ils encore se regarder dans un miroir ce matin ?, souffle l'entraîneurduchèrois. On ne sait pas ce qui ce serait passé en prolongation. Mais au moins ça aurait été à la loyale parce que là, Vitré n’a rien demandé et ils (Les arbitres) ont décidé de nous éliminer. Une fois j’ai eu la chance de regarder un match avec un grand arbitre français. Il m'avait dit qu'un arbitre ne pouvait pas se permettre d’influer sur le résultat d’un match, et encore moins dans le temps additionnel. Cette défaite est donc amère. Mais c’est le football, avec un ascenseur émotionnel qui peut t’emmener tout en haut et te faire redescendre tout en bas."
Et dans le cas de La Duch hier soir, c'était tout en bas, au pire moment d'un match qui aurait pu lui permettre d'atteindre un rêve.
Triste et dommage.

B.R.

LA FEUILLE DE MATCH
Coupe de France
8ème de finale
AS Vitré (N2) - Lyon-Duchère AS (N1) : 3-2 (2-2)
Buts : Rivas (7ème, 21ème pour Lyon-Duchère AS). Gros (32ème), Le Borgne (41ème), Laurent (94ème) pour AS Vitré.



B.R.

Le penalty de la colère