D2 - Yanis MERDJI : "Etre footballeur est aussi difficile que d'être électricien..."


Rédigé le Jeudi 12 Octobre 2017 | Lu 4264 commentaire(s)

D'électricien à footballeur professionnel, il n'y a qu'un pas. Ca n'est pas Yanis Merdji qui dira le contraire. Passé du batiment au haut du classement des buteurs de L2 en moins d'un an, l'attaquant de Bourg-Péronnas vit un véritable conte de fée. Conscient du chemin à parcourir, le meilleur buteur du FBBP01 souhaite continuer sur sa lancé.
Le Magazine Onze-Mondial publie une longue interview de l'ancien attaquant du FC DOMTAC et de FC Limonest-Saint-Didier...



Yanis, tu as signé ton premier contrat pro en janvier dernier. Peux-tu nous raconter tes premiers pas de footballeur professionnel ?
"Les premiers mois se sont très bien passés. Surtout au niveau de l’intégration. Je me suis retrouvé dans un bon groupe qui m’a mis à l’aise. Ensuite, il a fallu que je prenne le rythme des entraînements : séance tous les jours, parfois même deux fois par jour. Au début, ce n’était pas compliqué, mais c’était des efforts auxquels je n’étais pas habitué. Physiquement, j’étais logiquement un peu plus fatigué que les autres parce que je ne récupérais pas aussi bien qu’eux. Mais une fois le rythme pris, notamment avec mes siestes l’après-midi, tout s’est fait naturellement. Je me suis même mis à la musculation. Comme j’ai un petit gabarit, pour répondre aux duels physiques des défenseurs de Ligue 2, je devais m’y mettre. Du coup, de février à juin, je faisais des séances supplémentaires à la salle pour rattraper mon retard. Grâce à ce travail, j’ai bien progressé sur le plan physique. J’arrive désormais à mieux prendre les ballons sur les duels aériens. Dos au jeu, aussi, je me cale mieux par rapport à mon adversaire. Et dans les courses, je vais un peu plus vite. Dans l’ensemble, je suis très content de mes débuts puisque j’ai réussi à avoir du temps de jeu. J’ai été décisif. Je suis parvenu à inscrire six buts. Je pense que c’est quelque chose de très bien pour un joueur qui débarque tout juste du monde amateur. J’ai fait six bons premiers mois qui vont me permettre normalement de bien enchaîner cette année."

>> LIRE LA SUITE SUR WWW.ONZEMONDIAL.COM...







 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile