monfoot69

Expat' (1ere partie) - Stéphane D'URBANO : "Ce pays est vraiment incroyable !"


Rédigé le Jeudi 2 Novembre 2017 | Lu 729 commentaire(s)

Après trois saisons en bînome à la tête du FC Villefranche, Stéphane D'Urbano a bouclé ses valises cet été pour l'e Liban et l'Académie de l'Athlético de Beyrouth.
Une riche expérience pour le nouveau directeur de cette structure partenaire de l'OL.



Crédit PHOTO : Ligue Méditerranée
Crédit PHOTO : Ligue Méditerranée
Stef, c’est comment le Liban ?
"Écoute, c’est vraiment un pays incroyable. Les gens sont vraiment sympas. Ça fait quatre mois que je suis là et je me sens déjà comme chez moi. Il fait très beau. La mer est chaude. Les pistes de ski sont à quarante minutes. La cuisine ici est vraiment succulente. Et les gens aiment beaucoup faire la fête. Je me suis donc très bien intégré ici (rires)"

Comment passe-t-on du FC Villefranche à l’Académie de l’OL au Liban ?
"Comme souvent dans le foot, le facteur chance rentre en ligne de compte. Je voulais depuis un moment partir travailler à l’étranger. Mais à chaque fois, un nouveau challenge m’était proposé en France. Sauf que cette fois, j'avais pris la décision de vraiment partir. Donc, forcément, j'ai discuté avec pas mal de monde, ouvert des portes, tendu des perches. Et un jour, je discute avec Jean-Francois Vulliez, le directeur de l’académie de l’OL, que j’ai connu lorsqu’il travaillait a la ligue Rhône-Alpes. Et il me propose ce projet de directeur de l’académie de l’Athletico Beyrouth au Liban. J’étais déjà en contact pour un projet en Chine, mais quand j’ai rencontré les dirigeants libanais qui étaient venus à Lyon, le feeling est passé. Ça c’est fait au final très vite."

Deux éducateurs du 69 en partance...

En quoi consiste ta mission sur place ?
"Elle est assez variée et j'ai plusieurs casquettes. Tout d’abord, la création, la mise en place et le suivi d’un programme de formation et d’une planification annuelle des U6 au U17. Ensuite, la formation des éducateurs du club car au Liban, il n’y a pas de cursus comme chez nous pour les coachs (CFF, BMF, BEF…). J’ai donc mis en place un programme interne avec des modules de 2 heures, deux fois par semaine (sur le terrain ou en salle). J’essaye tout simplement de remettre en place ce que j’ai pu apprendre durant toutes mes années de formateurs au district du Rhône ou à la LRAF. Enfin, la création de partenariats pour accompagner nos jeunes à la fin de leur formation à l’Académie. Car après 17 ans, ils sont libres et souvent mal orientés. Du coup, avec mon club, on créé des liens avec d’autres structures en Europe, en Asie, mais également avec les USA. Rien n’est officiel pour le moment, mais on cherche vraiment à aider ces jeunes qui veulent réaliser leurs rêves. Tout ça fait pas mal de boulot (rires)."

Quel est l’objectif de cette Académy ?
"Il est double. Premièrement, accueillir un maximum de jeunes dans la structure, environs 1000. Nous disposons pour cela de cinq sites d’entrainement, tous de très bonne qualité (synthétique, terrain couvert, salle, salle de musculation…) et d’un grand nombre d’éducateur qui va être renforcé dès le début novembre avec les arrivées de deux français : Farouk Sidhoume (MDA Chasselay, AS Ecully) et David Antunes (FC Sevene et ex district du Rhône). Deuxièmement, former des compétiteurs. C’est pour cela que mon travail est vraiment orienté sur l’aspect compétitions et dépassement de soi en matchs, mais aussi et bien sûr a l’entrainement. Le club, comme le pays, veut vraiment faire grandir le football libanais au niveau mondial. Le Liban est actuellement la cent-quarante-deuxième nation mondiale."

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

>> SUITE DEMAIN SUR MONFOOT69...

Stéphane D’URBANO
Né le 15/07/1981
Job : entraineur de football
Parcours joueur : CS Chazay
Parcours entraîneur : CS Chazay, FC Villefranche (jeunes), AS Miserieux-Trevoux, MDA Chasselay, FC Villefranche (seniors), Athletico Beyrouth