monfoot69

Expat' (2ème partie) - Stéphane D'URBANO : "J'espère quelque chose de grand pour l'avenir..."


Rédigé le Vendredi 3 Novembre 2017 | Lu 697 commentaire(s)

Cet été, Stéphane D'Urbano, l'un des deux ex-coach de la CFA du FC Villefranche a décidé de boucler ses valises pour l'Académie de l'OL au Liban et le club de l'Athlético de Beyrouth.
Une expérience riche pour le nouveau directeur de cette structure pilotée par l'OL.
Deuxième partie.



Et les tiens, ceux qui t’ont été fixés ?
"Mes objectifs sont plus sur le moyen terme. On part sur un projet nouveau donc les résultats n’arriveront pas demain. J’en suis pour le moment à mettre les fondations de j'espère quelque chose de grand dans l’avenir."

Parle nous du foot dans ce pays ?
"J’ai déjà pas mal tourné ici. J’ai bien sûr vu beaucoup de matchs de jeunes, mais également beaucoup des rencontres de Première Division Pro. Le niveau de celle-ci équivaut je pense à une bonne CFA, avec pour certains clubs des moyens et des conditions d’entrainements assez compliquées. En revanche, il y a une ferveur de la part des fans qui est vraiment sympa. Il y a beaucoup d’ambiance dans les stades. C’est des passionnés. Chez les jeunes, il y a vraiment de la qualité jusqu’à 10-11 ans. Surtout sur les aspects techniques. Après, le problème, c’est que les coachs n’ont pour la plupart pas joué au foot à 11 très longtemps, voir jamais. Donc, c’est plus difficile de faire progresser les gamins et du coup, le manque est énorme sur les aspects tactiques. D’où l’importance de ces formations hebdomadaires pour les éducateurs. Mais que ce soit les joueurs ou les entraîneurs, ce sont de véritables passionnés qui connaissent tout sur le foot européen. C'est même très impressionnant !

Le mal du pays ça t’arrive ?
"Honnêtement pas du tout ! Forcement, la famille et les amis me manquent bien sûr. Mais avec internet, la communication est facile. Je me sens vraiment très bien ici ou j'ai fait pas mal de connaissances. J’ai pris mes petites habitudes quotidiennes et tout se passe super bien."

Le doublé de Daniel Gbaguidi dans le derby a raisonné jusqu'au Liban !
Le doublé de Daniel Gbaguidi dans le derby a raisonné jusqu'au Liban !

"Le doublée de Dan dans le derby a fait beaucoup de bruit..."

Tu suis encore l’actualité du département ? Comment ?
"Bien sûr que je la suis. Par internet évidement et je te remercie de faire ton job c’est cool. J’ai aussi pas mal de mes anciens joueurs au téléphone, des caladois, des misellans et bien d’autre personnes comme mes potes du district et d'autres coachs de la région. Je suis au courant de presque tout. D’ailleurs, si tu veux des news n’hésite pas à me demander (rires)."

Alors parle nous du début de saison dans le 69. Qu’est-ce qui t’a marqué ?
"La malchance caladoise avec énormément de blessures pour le groupe CFA en ce début de saison. Mais ça commence à tourner avant la réception de Sochaux en coupe de France. Le président doit être content (rires). Je leur souhaite de créer l’exploit. Je retiens aussi le doublé de Daniel Gbaguidi contre son ancien club. Ça a fait pas mal de bruits sur Facebook. Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi car "Dan" marque souvent dans les derbys. Je retiens aussi, et malheureusement, début de saison difficile de mon ami Jean-Michel Picollet avec Limonest. Mais je ne me fait pas de soucis. Il va trouver les solutions. Et bien évidemment, le très bon début de saison de mon pote Landry Ndzana avec Belleville qui, je l’espère pour lui et pour les hommes du président Rave, auront une fin de saison heureuse."

Dernière question : tu te vois combien de temps dans cette mission ?
"Sincèrement je me sens bien ici. Il y a des ambitions à l’Athletico. Le pays ne demande qu’à progresser niveau foot. Et la vie est top. On verra bien..."

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

>> RELIRE LA PREMIERE PARTIE DE L'INTERVIEW SUR MONFOOT69...