FC Bords de Saône - J. BERNARD : "Je suis entouré d'hommes de valeurs..."


Rédigé le Vendredi 28 Décembre 2018 | Lu 1615 commentaire(s)

Arrivée cet été en provenance du FC Lyon ou il avait en charge des U17 Nationaux, Julien Bernard a fait le grand saut dans le monde des seniors en prenant les seniors du FC Bords de Saône.
Le nouvel entraîneur dresse un premier bilan de son action au club.



Julien, le FC Bords de Saône neuvième à la trêve. Tu t’attendais à « souffrir » à ce point en rejoignant le club l’été dernier ?
"Le mot « souffrir » est un peu fort car le club a entamé un virage à 180 degrés cet été. Après le bon travail réalisé ces dernières saisons, le FCBS avait besoin d’un nouveau souffle, d’une nouvelle politique pour s’inscrire dans la durée. Ce virage à quelques inconvénients sur le court terme. Mais il sera bénéfique dans le temps."

D’où ce nouveau chamboulement de l'effectif ?
"Nous avons perdu beaucoup de joueurs pour recruter et conserver des hommes de valeur. Il était important pour moi comme pour le club de nous appuyer sur des joueurs qui ont une vision commune du travail et de la vie de club. La difficulté réside dans tous ces changements."

Inquiet ?
"Non. Nous avons quand même cinq points d’avance sur le premier relégable, ce qui reste un matelas confortable. Nous voulons plus et nous voulons tous faire mieux en deuxième partie de saison. Nous travaillons pour cela et je suis assez fier de mon groupe pour cette raison."

"Ne pas attendre que la réussite vienne mais aller la chercher..."

Malgré tout, quels sont les motifs de satisfaction ?
"Il y en a beaucoup. En premier lieu la valeur du groupe, sportive et humaine. Nous ne nous sommes pas trompés. J’ai des joueurs qui répondent à mes attentes et qui, même dans la difficulté, ne se démobilisent pas. Il nous manque un peu de profondeur de banc et d’expérience mais je suis entouré d’hommes de valeurs."

Et côté club puisque tu as la double casquette d’entraîneur de l'équipe fanion mais aussi celle d'aider le club à développer ses catégories jeunes ?
"Je suis assez satisfait des premières choses mises en place. Notre réserve est classée correctement en R3 avec un groupe de 21 ans de moyenne d’âge et nos U20 nous donnent satisfaction en D2. Mais l’une des grandes satisfactions est d’avoir réussi à impliquer les seniors dans le projet. Beaucoup figurent aujourd’hui dans l’organigramme sportif. C’est important pour la culture club et la transmission des valeurs que nous souhaitons mettre en place avec Guy Rasper, le président et Jérôme Giroudon, le vice-président."

On revient à l’équipe fanion. Que va-t-il falloir pour aller chercher le maintien ?
"Nous savons tous, joueurs comme staff, ce qu’il faudra. Travailler et maintenir notre état d’esprit. Le maintien passera par là. Nous avons manqué de réussite durant la phase aller et nous ne devrons pas attendre qu’elle arrive durant la deuxième partie de la saison. Non, nous devrons la chercher avec encore plus d’envie et de travail."

"Tous ont un mot gentil pour nous..."

Comment vis-tu cette première saison avec des seniors, toi qui a toujours coaché des équipes de jeunes ?
"Ce qui change, c’est le management des hommes. Il passe du directif chez les jeunes au participatif chez les adultes. Après quinze ans chez les jeunes, je ne découvrais pas non plus le métier, mais un public différent. Les joueurs nous ont été d’une aide précieuse avec beaucoup d’écoute, d’échanges, et j’insiste, des valeurs communes. Nous nous sommes aussi appuyés sur des cadres expérimentés comme Mathivet, Bakary, Padilla ou Prebin pour construire et façonner l’équipe en intégrant de nombreux jeunes. Et nous allons continuer dans ce sens car j’ai une confiance sans borne dans ce groupe."

Et côté club, qu’as-tu découvert ?
"La première chose qui me vient à l’esprit, c’est des bénévoles investis. J’ai en tête l’accueil les jours des matchs ou tout est mis en place pour que le staff n’ait à s'occuper que le sportif. Sans compter que des personnes qui gèrent l’arrivée des arbitres à la sécurité en passant par la buvette, tous ont toujours un mot gentil pour nous. Ces gens-là sont vraiment la valeur ajoutée de notre club. Et je n’oublie pas des infrastructures exceptionnelles qui permettent à tous de travailler dans des conditions optimales. Mais on cherche toujours à voir mieux. On travaille donc dur, même dans la difficulté. Et ce qui est mis en place en ce moment sera forcément bénéfique pour l'avenir."

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

Julien BERNARD
Né le 02/04/85 à Lyon
Parcours joueur : AS Bron, OL, GF38, FC Vaulx, FC Echirolles, AS Bron
Parcours éducateur : AS Bron, FC Lyon (u14, u15, u17 Nationaux), FC Bords de Saône

Classement R2 - Poule D