monfoot69

FC Vaulx - Ali RECHAD (2ème partie) : "Nous refusons 1000 jeunes tous les ans..."


Rédigé le Jeudi 8 Juin 2017 | Lu 2831 commentaire(s)

Qu'on le veuille ou non, le FC Vaulx reste un club à part, un club ou ça "pu" le foot à tous les étages.
Mais un club aussi ou si les merguez sont les meilleures du département, la dose de harissa est parfois déraisonnable.
Ali Rechad, le président depuis trois ans, dresse le panorama, évoque son bilan et l'avenir
Deuxième partie...


Ali Rechad, le président du FC Vaulx
Ali Rechad, le président du FC Vaulx
Pourquoi le FC Vaulx n’est-il pas un club comme les autres ?
"Parce quel que soit l'adversaire ou le niveau, il prône le jeu, il est habité par cet esprit de combativité.
Nous sommes situés dans un bassin de population où nous avons une grande cote auprès des jeunes. Et c'est avec beaucoup de tristesse et désarroi que nous en refusons plus de 1000 jeunes par saison. Nous avons des valeurs de réussite et de travail. On compte beaucoup de supporters. Et certaines personnes autour du club ont une tendance facile à se mêler de tout et à tout savoir sans connaître les tenants et aboutissants . On fait beaucoup parler malgré nous
."

Vous changez de coach pour l’équipe fanion alors qu’elle monte en CN3. Pourquoi ?
"Ça doit être aussi une particularité du FC vaulx... C'était déjà le cas lors de la dernière montée. Karim (ndlr Bounouara) après nous avoir fait vivre 2 saisons riches en émotions a préféré prendre du temps pour lui. Je tenais à le remercier personnellement et de la part et de tous les adhérents du club pour le travail effectué. Et remercier l'ensemble des acteurs de cette belle saison."

Toujours au niveau de l’équipe fanion, quel sera l’objectif la saison prochaine avec un nouveau duo sur le banc ?
"Nous seront des promus. Nous allons donc découvrir ce nouveau championnat et essayer dans un premier temps de se maintenir rapidement. On verra bien ensuite."

Karim Bounouara quitte le club sur une montée
Karim Bounouara quitte le club sur une montée
Et plus globalement au niveau du FC Vaulx ?
"Améliorer notre formation et le niveau de nos jeunes. Nous n'aurons jamais, ou du moins pas tout de suite, les moyens de certains clubs de l’agglomération. Notre seule richesse, c'est nos jeunes. A nous de tout faire pour en tirer le meilleur et le maximum de leur capacité."

C’est quoi le moteur d’Ali Rechad pour diriger un club comme le FC Vaulx ?
"La passion du foot, le plaisir de croiser des personnes intéressantes, celui de voir évoluer ces jeunes au sein du club et ailleurs tout en se disant que l’on a un peu contribué à leur évolution. J'ai eu la chance de voir grandir et évoluer Nabil Fekir, mais aussi Amir Abdelkader qui a intégré une grande école d'ingénieur."

Et le carburant, il t’en reste encore ?
"Le carburant je le trouve dans les aventures humaines que l’on traverse avec les adhérents du club."

Le mot de la fin pour toi…
"Voilà trois ans que je suis président du FC Vaulx. Je fais de mon mieux pour faire évoluer le club. Lors de mon passage au bureau, le club a acquis deux minibus à son nom et un panneau de score. Après une lutte tenace et en partenariat avec la municipalité, nous avons un nouveau terrain synthétique et un terrain en herbe pour les féminines. J'ai tant bien que mal remis une stabilité financière, malgré la perte d'un gros sponsor et un changement de modalité de subvention. Bien que cet équilibre soit fragile, dû au fait des différentes augmentations des coûts du football et le peu de ressources financières. J'ai également mis en place une section féminine, une section sport étude, un partenariat fort avec l'OL. J'ai obtenu les différents labels de qualité distribués par les instances, ce qui est historique pour le FC Vaulx. Avec la bourse au code mis en place avec la mairie, j'ai aidé plus d'une dizaine de jeunes à obtenir le permis de conduire. Et plus d'une quinzaine de jeunes à obtenir leur premier emploi. Aujourd'hui, deux jeunes postulent pour une place de banquier au LCL et j'ai aidé à la réinsertion sociale de jeunes."

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

Ali RECHAD
Né le 02/06/1982 à Lyon 2
Job : biostatisticien, docteur en santé publique et épidémiologie
Parcours joueur : Olympique de Vaulx, Asvel, AS Saint-Priest
Parcours dirigeant : Éducateur u7, Educateur u19, responsable catégorie u19, Trésorier, Président par intérim, Président. Le tout au FC Vaulx