Futsal - Cinq clubs en colère !


Rédigé le Jeudi 9 Août 2018 | Lu 3094 commentaire(s)

C'est un petite crise que traverse depuis le début de semaine le petit monde du futsal régional avec cinq clubs qui s'estiment lésés et qui ont fait appel à la FFF pour trancher leur cas...



C’est une onde de choc qui traverse le petit monde du Futsal depuis une semaine…
Expliquons –ou tentons d’expliquer- la situation.
Les deux poules de R2 ont sacré deux champions, le Caluire FC et Condrieu Futsal. Logiquement, les deux ont été promus en R1. Tout va bien jusque-là.
Sauf que derrière, les deuxièmes et troisièmes de ces deux mêmes poules, Annecy Le Lac, AJ Irigny, Joga Grenoble et Moulin à Vent, en « infraction » avec les règlements (arbitrage, éducateurs, salle, sécurité…) n’ont pas été autorisés à monter en tant que deuxième ou troisième. Logique aussi.
Du coup, ce sont les quatrièmes, Foot Salle Civrieux et MDA Futsal (ex Beaujolais FC) qui ont été autorisés à prendre l’ascenseur pour la R1. Là aussi, logique, toujours.
Sauf que là où le bât blesse, c’est qui les deux champions de R2, le Caluire FC et Condrieu Futsal donc… sont aussi en infractions avec les règlements. Là, plus logique du tout. Carton même puisque deux poids deux mesures.

Futsal Vaulx veut garder sa place en R1...
Futsal Vaulx veut garder sa place en R1...

Trois clubs en règle sur trente-deux...

Du coup, tout ce petit monde, en plus de Vaulx Futsal, non repêché en R1 pour des raisons réglementaires aussi, s’est retrouvé devant la FFF en début de semaine. L’instance a rejeté l’appel des cinq tout en pointant de l’index la gestion de la Ligue LAuRA Foot dans ce dossier. Interrogé sur le sujet, Bernanrd Barbet n'a pas souhaité commenter l'affaire tant que des procédures seront encore en cours.
En resterons nous là justement ? Le CNOSF sera-t-il saisi par les plaignants ? La suite nous le dira.
Moralité quand même : si les règlements avaient été appliqués et assumés du début à la fin des compétitions, avec des pénalités appliquées au fil de l’eau… nous n’en serions pas là aujourd’hui.
Mais il faut quand même savoir que… seuls trois clubs sur les trente-deux des championnats de Futsal organisés par la Ligue LAuRA Foot étaient en règle en 2017-2018.
Ce qui promet pour la saison prochaine ou, n’en doutons pas, plus aucun passe-droit ne sera accordé.

Bebeto RODRIGUEZ