monfoot69

Futsal – Raphael SAADI : « Nous avions misé sur la professionnalisation du Futsal… »


Rédigé le Jeudi 22 Février 2018 | Lu 800 commentaire(s)

La longue et belle aventure de Lyon-Footzik s’est terminée brutalement et définitivement en fin de saison dernière avec l’arrêt du club.
Nous avons retrouvé son fondateur et cheville ouvrière du début à la fin, Raphaël Saadi.


Raphael, voilà six mois que tu as coupé avec le Futsal après plus de dix ans d’un investissement total. Tu deviens quoi ?
"Je suis simplement retourné à une vie normale avec un travail, une famille et du temps libre (rires)."

Tu as vraiment coupé avec le monde du Futsal ?
"Oui et non. Je garde toujours un œil sur le monde du Futsal. Mais je ne vais pas voir de match pour l’instant."

On suppose que tu suis quand même l’actualité. Un mot sur le parcours des Minguettes en D2 ?
"Les Minguettes-Charréard réalisent un bon parcours et pourraient jouer la montée je pense. Mais le plus important reste à mes yeux qu’ils représentent bien notre région à ce niveau. Je leur souhaite d’abord de se stabiliser au niveau national, de prendre de l’expérience et de continuer à structurer le club. Le reste viendra avec le temps."

Ton avis sur les passionnants Play-off de R1 et la lutte entre les différentes équipes rhodaniennes ?
"La R1 monte en niveau chaque année et la lutte pour la montée est de plus en plus disputée. Quatre équipes sont favorites pour moi, dont trois habituées à jouer le haut de tableau régional : Martel-Caluire, Mont d’Or et Chavanoz. Mais la surprise vient de Ste Foy lès Lyon avec ALF qui gagne de gros matchs et devient un sérieux prétendant. Le suspense est garantie pour la lutte pour la première place et… que le meilleur gagne !"

"Nous n'avions pas les fondations nécessaires..."

Sans remuer le couteau dans la plaie, qu’a-t-il manqué à Footzik pour aller au bout de son projet ?
"Nous sommes allés vite et n’avions pas les fondations nécessaires pour tenir sur la longueur. Nous avions aussi cru et misé sur la professionnalisation du Futsal et que l’apport de soutiens extérieurs allait arriver avec."

Des regrets ?
"Non, pas sur ce que nous avons vécu et qui valait vraiment le détour. Par contre, je regrette d’avoir dû arrêter ce projet, ainsi que certains choix qui auraient pu faire tourner les choses autrement."

On remarque que tu as gardé ton adresse mail de Footzik… On te revoit quand dans le paysage du Futsal rhodanien ?
"(Rires) Pas pour l’instant car j’ai d’autres priorités. On verra avec le temps."

Le mot de la fin pour toi…
"J’ai une pensée pour tous ceux que j’ai croisés de près ou de loin pendant ces années Footzik. Je souhaite aussi bon courage à tous ceux qui œuvrent pour le développement de ce sport passionnant."

Propos recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

Raphael SAADI
Né le 01/06/1977 à Lyon
Job : Logistique
Parcours joueur : ASVEL, AS Montchat, CS Neuville, AS Saint-Priest, CASCOL, Venissieux Futsal, Lyon-Footzik
Parcours éducateur-dirigeant : FOOTZIK