monfoot69
monfoot69
LES NEWS

GAMBARDELLA U19 - Y. GAETAN : "Nous étions vraiment un groupe de potes..."


Rédigé le Lundi 5 Février 2018 | Lu 2498 commentaire(s)

En 2007, l'AS Saint-Priest avait déjà vécu une belle aventure en Gamabardella U19, jusqu'en demi-finale.
Nous avons retrouvé Yannick Gaétan, le capitaine de l'époque, qui revient sur cette épopée jamais égalée par un club amateur...


Le début d'une grande aventure a peut-être débuté hier pour les U19 de l'AS Saint-Priest, qualifiés haut la main pour les seizièmes de finale de la Coupe Gambardella Crédit Agricole sur le terrain de l'APM Metz (8-0).
Une aventure déjà vécue par le club, lors de la saison 2006-2007, ou l'équipe alors entraînée par Philippe Vidon avait atteint les demi-finales de l'épreuve reine chez les jeunes, éliminée par l'AJ Auxerre à Tarbes, après avoir sorti Chateauroux, Dijon, Bourg-Péronnas et Annecy. Les "héros" avaient pour noms Gonzalez, Nsasi, Ejupi, Mire, Candela, Seghir, Draidi, Touré, Ficadière, Monnel, Rolati, Slaïm et avait pour capitaine de route Yannick Gaétan, que nous avons retrouvé.
"Déjà, je suis super content pour eux et pour le club. C'est vraiment une super aventure à vivre, sportive et humaine, a réagi celui qui est désormais le capitaine -décidément- de Futsal Saône Mont d'Or. Je leur souhaite sincérement d'aller aussi loin que nous, voir plus loin."
Ce qui signifierait donc la finale !

"Vivre ces moments à fond et jouer libéré..."

"Dix ans après, j'ai encore des souvenirs plein la tête. Par exemple notre demi-finale, à Tarbes, disputée sur un terrain à moitié gelé. Déjà à l'époque, le club nous avait mis dans les meilleures conditions possibles. Nous avions passé trois jours dans les Pyrénées pour préparer la match contre Auxerre. On se revoit encore de temps en temps avec les gars car on était vraiment un groupe de potes. C'est d'ailleurs ça qui nous avait permis de faire la différence sur certains matchs."
Et qui dit ancien dit conseil : "Si j'en avait un a leur donner, c'est de vivre ces moments à fond et de jouer tous les matchs le plus libéré possible, quelque soit l'adversaire."

B.R.