Gambardella U19 - M. NAPOLETANO : "Je prends mon pied dans ce club...."


Rédigé le Vendredi 22 Février 2019 | Lu 909 commentaire(s)

Entraîneur de la R3, Mickael Napolétano est aussi l'adjoint des U19 de l'AS Saint-Priest... en même temps que l'homme à tout faire du club, celui a qui ont peut confier toutes les missions.
Son passé de joueur lui permet aussi d'être d'un précieux conseil auprès des U19 avant d'affronter l'ogre montpelliérain dimanche en huitième de finale de la Coupe Gambardella Crédit Agricole.



Mickaël, comment se présente le rendez-vous de dimanche contre Montpellier ?
"Pour être honnête, pas forcément dans les meilleures conditions possibles puisque même si les garçons réalisent un parcours magnifique en coupe, ils ont du mal à se replonger dans leur quotidien qui est le championnat. On vient d'enchaîner trois défaites. Cette période est difficile à gérer pour Samir le coach. Les joueurs sont dans un état mental ou pour eux leur seule obsession est d’être opérationnels pour le rendez vous de dimanche. On parle de ne pas se blesser, de ne pas être suspendu... C’est un réel travail au quotidien et je pense qu'ils apprennent de ces moments. Je suis aussi là pour leur en faire prendre conscience."

Dans quel état d’esprit sont les garçons… confiants quand même après avoir sorti l’OM et Nice ?
"Si on se focalise sur cet événement, confiant n’est pas le bon mot pour définir leur état d’esprit. Je dirais plus simplement que le compétition leur a permis de se souder encore plus les uns les autres. Je sais qu'il donneront tout pour ne pas dire à la fin « Putin si ... » . C’est aussi pour ça qu’on a réussi deux exploits déjà contre l'OM et Nice."

Qu’est-ce qui fait la force de ce groupe selon toi ?
"C'est réellement le collectif et le mental. Ces garçons n'abandonnent jamais rien. Mais certains apportent quand même une touche un peu plus technique dans le jeu et d'autres son capables de garder le ballon dans nos temps faibles et d’obtenir des coup-francs."

"Quand tu arrives en huitième, tu donnes tout pour continuer, pas pour dire que tu y es arrivé..."

Tu crois fort à un troisième exploit on suppose. Qu’est-ce qu’il va falloir faire pour passer encore une fois ?
"Déjà, quand tu arrives à ce niveau de la compétition, tu joues pour gagner. J’avais dis aux garçons à l’échauffement avant Nice qu'on était pas là pour faire bonne figure mais pour passer et rien d’autre. Quand tu arrives en huitième, tu donnes tout pour continuer, pas pour dire que tu y es arrivé. Maintenant, sans faire offense à nos précédents adversaires, Montpellier est d’un autre calibre, détenteur de la Gambardella, leader de sa poule de championnat National et qualifié pour la Youth League. Je connais bien ce club pour y avoir été formé. Je sais dans quel état d'esprit il va venir. Montpellier est un club pro. Ses joueurs vont venir avec un mental et une envie de nous battre très forts. Ils ne vont pas calculer le petit Poucet que nous sommes."

De ton côté, des souvenirs forts de Gambardella comme joueur ?
"Oui, quand j’étais au FC Martigues, en 17 Nat. On avait été éliminés en trente-deuxième de finale par Bourg-Péronnas et... j'avais loupé mis un péno sur la barre."

Tu es l’adjoint de Samir Ghemmazi. En quoi consiste ton rôle plus précisément ?
"On échange beaucoup sur les joueurs, on est dans le dialogue et on s'entend très bien. Ca facilite pas mal de chose. Mais surtout, je reste à ma place. C’est la clé de notre entente. Je ne viens pas me mettre en avant avec les 19 ans puisque j’ai commencé à être présent sur la Gambardella contre Vaulx, loin des projecteurs. Je suis là avant tout pour aider le club et Samir. Je suis un appui pour les joueurs qui connaissent mon histoire. Ils me posent des questions (tactique, déplacement...). Je suis peut-être le petit plus au niveau mental, motivation et des petits détails dans le match. Avec mon expérience de joueur, je peux toujours leur donner deux-trois petites infos."

Entre coach principal de la R3 et ajoint des U19, ou prend tu le plus ton pied ?
"Je suis avant tout le coach de la R3. Être numéro 1, c’est mon quotidien. Mais je prend mon plaisir dans ce rôle et la Gambardella est à part. C’est une expérience magnifique à vivre. Maintenant, je sais m’adapter pour aider aussi d’autres éducateurs dans le club comme Samir... ou Nicolas Rioux sur la R2, Lionel Lionel Bah sur la N2, s'il le faut faire délégué pour N2 ou encore aller observer un match de U15. Je prend mon pied tout court dans ce club."

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

Michael NAPOLETANO
Né le 16 février 1983 à Lyon 7ème
Job : adjoint technique à la métropole du Grand-Lyon
Parcours joueur : Montpellier HSC (centre de formation), FC Martigues, Stade Beaucairois, AS Béziers, AS Minguettes, EFC Fréjus-Saint-Raphael, Perpignan Canet, FC Lyon, Chassieu-Décines FC, AS Saint-Priest.
Parcours entraîneur : AS Priest R3