monfoot69
monfoot69

HR - Tarek BOUABDELLAH (UGA Décines) : "Je traverse un océan dans une barque !"


Rédigé le Jeudi 13 Avril 2017 | Lu 2265 commentaire(s)

Comme souvent, la vie n'est pas un long fleuve tranquille à l'UGA Décines. Mais le capitaine Tarek Boubdellah tient bon le cap, malgré la tempête et les résultats négatifs plus fréquents que les positifs...


Tarek, encore une défaite samedi soir, cette fois ci à Marboz. Comment s’est déroulée la rencontre ?
"On a fait un match très courageux avec une équipe très amoindrie et composée de jeunes qui n’ont pas l’expérience de l’HR, dont trois avaient 18 ans. On menait même deux à zéro à la âuse avant de se faire rattraper puis dépasser dans les arrêts de jeu. C’est dommage, mais je retiens le côté positif de ce que les jeunes ont démontré."

Malgré tout, la situation n’est pas désespérée dans la course au maintien. Que va-t-il falloir pour s’en sortir ?
"Je pense que c’est encore jouable au regard de notre calendrier. Car on reçoit Roche Saint-Genest, Gières et on se déplace à Caluire et au FC MOS 3 Rivières. Soit que des équipes du bas de tableau. On a donc notre destin entre nos pieds."

Tu vis une saison compliquée à l’UGA Décines. Comment expliques tu cela ?
"C’est même la pire de ma carrière ! J’étais pourtant optimiste l'été dernier et on visait même la montée. Mais les problèmes internes que tout le monde connait sont venus tout gâcher.*"

"Ne jamais revivre une saison comme celle là...'

Justement, au sujet des nombreux départs. N’aurait-il pas fallu essayer de retenir certains joueurs coute que coute ?
"J’ai tout fait pour désamorcer ces problèmes. Mais il y avait de trop gros passifs avec l’ancienne direction du club. Du coup, au moindre soucis, les joueurs perdaient patience et ça dégénérait immédiatement. Je le regrette vraiment car je suis persuadé qu’on avait un groupe taillé pour jouer la montée."

Comment tu vis cette situation à titre personnel alors qu’on sait que tu as horreur de la défaite et que tu étais légitimement plein d’espoirs en août dernier, avec une équipe très compétitive ?
"Je la vis très mal ! Parce qu’au jour d’aujourd’hui, certains joueurs en profitent pour me compliquer encore la vie alors que je leur donne la chance de jouer à un niveau qu’ils ne pourraient pas espérer dans un autre club. Mais bon, j’aurais le temps de faire le nécessaire en fin de saison avec le président pour régler ces nouvelles difficultés."

Et l’avenir immédiat de Tarek Bouabdellah, il s’écrit à l’UGA Décines ?
"Il est clair que ne veux plus revivre de saison comme celle-ci. Je suis un coach ambitieux, qui a envie d’entraîner un groupe de joueurs de football. Je suis jaloux de tous mes collègues qui ont de vrais groupes cette saison (rires). Moi, j’ai vraiment l’impression de traverser l’océan avec une barque par rapport à eux. Heureusement que mon président me soutient sinon il y a bien longtemps que j’aurais arrêté. Pour répondre à ta question, je ne sais vraiment pas ce que je vais faire la saison prochaine mais je reste un coach plein d'ambitions. Je vais donc prendre le temps pour faire le bon choix et ne plus jamais revivre de saison comme celle-ci !"

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

* : départ ou renvoi de nombreux joueurs suite à des conflits en interne

Tarek BOUABDELLAH
Né le 18 pai 74 à Dellys (Algérie)
Job :
Parcours joueur : Red Star93, Noisy le Sec, Paris FC, Valeciennes, ASOA Valence, Racing Paris, Dijon, Romorantin, AS Cannes, MDA Chasselay
Parcours entraîneur : MDA Chasselay B, UGA Décines (2ème saison)

HR - Poule C

Source : Site de la Ligue Rhône-Alpes
Source : Site de la Ligue Rhône-Alpes



Dans la même rubrique :
< >