monfoot69

Institution - Où va l’UGA DECINES ?


Rédigé le Mercredi 6 Juin 2018 | Lu 4059 commentaire(s)

Nous n’avons pas trouvé trace dans nos archives d’une équipe fanion de l’UGA Décines évoluant en championnat de District.
Ça sera pourtant le cas la saison prochaine pour le club bientôt centenaire.


C'est une équipe de jeunots qui a bouclé la saison sur... une victoire dimanche contre Manival Saint-Ismier
C'est une équipe de jeunots qui a bouclé la saison sur... une victoire dimanche contre Manival Saint-Ismier
De mémoire de suiveur du foot amateur rhodanien, nous n’avions jamais connu l’UGA Décines en… district.
Naguère fleuron footballistique du département, le club des Arméniens était encore en DH il y a six saisons. Difficile d’expliquer cette dégringolade. Ou plutôt si, les rivalités internes incessantes et autres luttes de pouvoirs ont fini par avoir raison du sportif.
Arrivé il y a trois saisons à la tête du club, Raffi Krikorian n’a pour l'instant pas réussi à redresser la barre. Du moins en ce qui concerne l’équipe fanion. Un semblant d’espoir était pourtant revenu à l’orée de la saison 2016-2017 avec un Tarek Bouadellah qui avait reconstruit une équipe compétitive, avant un énième clash à mi-saison qui précipité le départ de joueurs cadres, puis la descente en R3 en juin et le départ de l’ancien Chasselois.
Arrivé cet été au chevet de l’équipe, avec un effectif de nouveau chamboulé, Faouzi Ben Fredj n’a rien pu faire pour endiguer la chute, pas plus qu’Hervé Revelli débarqué cet hiver en pompier de service.

Faouzi Ben Fredj : « Il va falloir se poser les bonnes questions… »

Pourtant, dimanche, alors qu’ils étaient déjà condamnés à la relégation, les Décinois se sont offerts un baroud d’honneur en remportant leur quatrième victoire de la saison (pour 4 nuls et 14 défaites).
« En raison des nombreuses absences, nous avions six u19 qui jouent habituellement en D4. J’ai vu des gars impliqués, qui ont mouillé le maillot (victoire 5 à 2), explique Faouzi Ben Fredj. Mais que la saison fut longue. Les joueurs n’ont jamais été impliqués dans le projet. Pourtant, nous avions largement le potentiel pour finir dans les cinq premiers. Maintenant, il va falloir se poser les bonnes questions à l’UGA Décines et vite stopper l’hémorragie de trois descentes en quatre ans et les départs systématiques des joueurs chaque intersaison. Pour ma part, je m’en vais et je souhaite bonne chance, et bon courage, à mon ami Samir Boukaben pour la saison prochaine. Car il part de loin. »

Raffi Krikorian, le président de l'UGA Décines
Raffi Krikorian, le président de l'UGA Décines

Raffi Krikorian : « Le temps n’est plus aux mercenaires… »

Interrogé sur cette descente aux enfers des équipes seniors (plus de réserve), Raffi Krikorian, le président « déplore évidemment cette situation » mais estime que « l’association sportive, ce n’est pas seulement une équipe fanion et quatorze joueurs. Le temps n’est plus aux mercenaires pour répondre aux égos. Le temps de l’aveuglement est terminé. Place désormais au respect des parents et des bénévoles. Une politique de jeunes est mise en place pour assurer la pérennité du club et répondre aux nouveaux enjeux de la ligue et de la FFF quant à l’avenir des catégories régionales… »
Mais en attendant que celle-ci porte ses fruits, c’est bien dans les catégories départementales que va militer la saison prochaine l’équipe fanion de l’UGA Décines… donc sa vitrine du club, qu’on le veuille ou non.

B.R.