monfoot69
monfoot69

Interview Melon – Bilel "Fénoméno" MENNANA : « Mon talent suscite des jalousie dans le groupe... »


Rédigé le Jeudi 1 Mars 2018 | Lu 2243 commentaire(s)

Depuis quelques saison, l'AS Bron compte dans ses rang un phénomène, Bilel "Fénoméno" Mennana...
Un joueur au dessus du lot, hors normes, mais qui a l'immense intelligence de savoir ralentir son jeu pour se mettre au niveau de ses partenaires. Un joueur aussi incompris depuis son plus jeune âge.
Monfoot69 est allé à la rencontre de ce génie pour une interview "Melon", sans langue de bois.


Bilel, la Coupe UEFA des régions va entrer sa deuxième phase et tu n’es toujours pas dans la liste. C’est un oubli ?
"Non non, ça n’est pas un oubli. J’ai bien été contacté par le sélectionneur mais à vrai dire, ça ne m’intéresse pas trop de jouer cette épreuve. J’ai quand même dit au staff que j’ai pouvais lui donner un coup de main pour la finale. Je suis un joueur qui gère parfaitement la pression des grand rendez-vous. Je pense même être le seul de la région à dégager la même sérénité que le légendaire Zizou dans ces moments-là. Aux gars retenus de faire le job et je mettrais la touche finale pour la victoire."

Que fait d’ailleurs un joueur de ton niveau dans un club comme l’AS Bron ?
"N’oublions pas que je me suis fait trois fois les croisés ! Plus sérieusement, c’est vrai que je me pose souvent la question. A l’époque de West-Ham ou QPR, je jouais avec des mecs qui comprennaient le ballon. C’était quand même plus agréable. Ceci dit, je me suis installé à Lyon ou j’ai rencontré certaines personnes comme grosse B (Deradj)... Ils m’ont convaincu qu’à Bron, l’ambiance était énorme. Du coup, j’ai accepté de les aider un peu."

Qu'est ce qui fait que tu es vraiment un joueur au-dessus du lot ?
"Disons que je sens le football et que j’ai des jambes de feu. Devant la cage, je ferme les yeux et je marque à chaque fois. C’est inné chez moi. C’est pour ça qu’on me surnomme El Phénoméno en rapport à R9."

L'AS Bron 2017-2018 a énromément de chance de pouvoir compter dans ses rang Bilel "Fénoméno" Mennana.
L'AS Bron 2017-2018 a énromément de chance de pouvoir compter dans ses rang Bilel "Fénoméno" Mennana.

« Mon talent suscite des jalousies dans le groupe… »

Comment le système de détection des clubs pros peut-il être aussi nul pour ne pas t'avoir repérer a 4 ans dans la cour de l'école alors ?
"Simple. J’ai grandi à Oyonnax, dans l’Ain. La bas, c’est un peu Walnot Groove*. Seuls deux joueurs ont pu percer, Steed Malbranque et Younes Kaboul. D’ailleurs, je te fais une bise fréro. Le club référence dans cette contré, c’est Bourg-Péronnas, qui a mis du temps à venir me chercher… Ces cons ! J’ai quand même intégré le groupe CFA à 19 ans. Et si je n’avais pas eu des problèmes de genoux, je ne serais pas taxi aujourd’hui et je serais encore moins en train de répondre à tes questions (rires). Je serais aux cotés de CR7 et Karim là où tu sais."

Tu dois quand même t'ennuyer à jouer tous les week-ends dans ton club vu le niveau de tes co-équipiers. Qu'est ce qui est le plus dur à vivre sur le terrain ?
"C’est vrai que je me mets un peu au ralenti tous les week-ends pour être au niveau de mecs comme Yo (Danoun), Youssef (Azizi), Soso (Khellaf), John (Salomon) ou Vick (Valenza). Ces gars là ont vraiment du mal dès que le jeu s’accélère. Mais ça n’est pas leur faute. Ils font au mieux avec leurs moyens. Le plus dur à vivre, c’est d’être obligé de toujours tout devoir faire. Ce qui, et c’est le pompon, suscite des jalousies dans le groupe. C’est pour ça que j’ai préféré laisser le brassard à Yo Danoun. Je suis certes le plus doué, mais n’ai pas une pointe d’arrogance."

« Je ne comprends pas pourquoi le coach met L Valenza dans l’équipe… »

Lequel de tes partenaires tu prendrais une semaine en stage avec toi pour lui apprendre le minimum syndical pour évoluer à ce niveau ?
"Alors là, pas d’hésitation possible. Il y en a un qui est vraiment une brèle, au dessous de tous les autres. A tel point que je ne comprends toujours pas pourquoi le coach le prend. C’est Loris Valenza. Pour moi, il devrait tout de suite rejoindre Ahmed Nechab à Rillieux en district. Une semaine serait d’ailleurs trop juste pour lui apprendre ne serait-ce qu’une passe du plat du pied."

Quel conseil tu donnerais au coach pour être assuré de monter en fin de saison ?
"Facile. François, si tu lis cette interview, pense que nous avons la deuxième plus mauvaise défense de la Poule et la meilleure attaque. Il te suffit de prendre le quatuor offensif, à savoir Azizi, Salomon, Valenza et moi, et de nous mettre derrière. Là, c’est sûr qu’on monte en R1 !"

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

Bilel MENNANA
Né le 27061987 à Oyonnax (01)
Job : taxi
Parcours : PVFC Oyonnax, FC Bourg-Peronnas, AS Bron, AS Minguettes, FC Vaulx, AS Bron



Dans la même rubrique :
< >