Interview - Nabil FEKIR : "Un match qu'il faut absolument gagner..."


Rédigé le Mardi 6 Novembre 2018 | Lu 203 commentaire(s)

A la veille de la réception décisive d'Hoffenheim en Ligue des Champions, le capitaine de l'OL montre la voie à suivre.



Nabil, dans quel état d'esprit l'OL aborde-t-il ce match ?
"On va aborder ce match avec beaucoup d'envie. Ces derniers temps, c'est un peu compliqué dans le jeu mais on est confiant et on est prêt."

Qu'avez-vous pensé du match aller auquel vous n'avez pas participé ?
"Je l'ai regardé à la télévision. Hoffenheim est une très bonne équipe portée vers l'avant. Mais nous sommes prêts et j'espère qu'on gagnera ce match."

Qu'est ce qui vous faire dire que vous êtes prêt ?
"Déjà car c'est la Ligue des Champions. Peut-être qu'on le l'aborde pas comme le championnat, même si on le devrait. Des matchs comme ça on rêve de les jouer."

On sent que l'OL cherche toujours son système de jeu préférentiel ?
"C'est vrai qu'on a essayé plusieurs systèmes, le coach a dû s'adapter aux blessés. Peu importe le système, j'espère qu'on sera performant. Personnellement, je répète que je suis au service de l'équipe et que je suis prêt à jouer où le coach a besoin de moi."

Comment voyez-vous votre rôle de capitaine et qui sont les autres leaders du groupe ?
"Marcelo, Jé Morel (sic), Antho Lopes... Ce sont des joueurs d'expérience aussi.. Même si je suis capitaine, d'autres joueurs prennent la parole, donnent des consignes, motivent le groupe. Voilà un peu plus d'un an que je tiens ce rôle là et j'essaie de donner le maximum pour aider du mieux possible mes partenaires."

L'OL avait laissé filer la victoire dans les dernières secondes à l'aller
L'OL avait laissé filer la victoire dans les dernières secondes à l'aller

"Le mécontentement est normal..."

On parle d'une ''finale'' pour la qualification. Pensez-vous que c'est le bon moment pour prendre la parole devant le groupe ?
"On sait que c'est un rendez-vous très important. Une ''finale'', je ne sais pas car il restera encore deux matchs. Mais, bien sûr, c'est dans ces moments-là qu'il faut prendre la parole pour faire prendre conscience au groupe de ce qu'on peut réaliser. Mais le plus important ce n'est pas ça, cela reste ce qu'on va faire sur le terrain."

Quel regard portez-vous sur les difficultés de Marcelo ?
"Peut-être qu'il vit une période un peu compliquée. Mais c'est un joueur qui a un bon état d'esprit et je sais que c'est une passe qu'il va surmonter rapidement."

Où est passé le fond de jeu de l'OL ?
"Je ne pense pas qu'on l'ait perdu mais c'est vrai que les derniers matchs ont été médiocres. Il faut que tout le monde se remette au travail car c'est un match très important qu'il faut absolument gagner. Quand on a joué Manchester City, on restait sur un match moyen à Caen. A Manchester, tout le monde était motivé et on a réussi un exploit. Il faudra afficher la même motivation demain."

De quelle manière l'atmosphère négative autour de l'équipe impacte votre performance ?
"Le mécontentement est normal. Je me mets à la place des supporters qui paient un billet pour passer un bon moment. Après, je ne pense pas que cela ait un impact sur nos performances : nous sommes des joueurs de haut niveau et nous sommes préparés à cela."

Recueillis par le Gone