monfoot69
monfoot69
LES NEWS

Karim MOKEDDEM : « c’est aussi le coach qui n’a pas été bon ce soir… »


Rédigé le Vendredi 24 Février 2017 | Lu 1902 commentaire(s)

POUR LA PREMIÈRE FOIS CETTE SAISON, AUSSI DE SON HISTOIRE A HAUT-NIVEAU, LYON-DUCHERE AS ORGANISAIT UNE CONFÉRENCE DE PRESSE D'APRES MATCH.
L’OCCASION POUR CHACUN D'ASSUMER SES ERREURS ET… RÉUSSITES !


On a innové ce soir à Lyon-Duchère AS avec une première conférence de presse d’après-match de mémoire de suiveur du club du plateau…
Et même pas à la grimace pour Karim Mokeddem, l’entraîneur, et Hatim Sbai, le capitaine-taulier, bien conscient d’être passés à côté de leur match. « On manque une immanquable dès la première minute de jeu, constatait le coach duchérois. Après, on fait des cadeaux. »
Assumant aussi des choix tactiques manifestement pas judicieux en même temps que ses responsabilités : « C’est aussi le coach qui n’a pas été bon ce soir. » Allusion aux choix d’aligner Ezikian diminué et sorti à la pause et aussi de ne pas avoir su rééquilibrer un côté gauche amputé d’Ayari et de Talhaoui.
Quant à cap’tain Sbaï, représentant des joueurs invité face à la presse, il préférait redescendre sur terre : « On va déjà s’atteler à remplir le premier objectif de quarante points, synonyme de maintien… avant de rêver à autre chose. Ce soir, au regard des autres résultats, on a d'abord limité les dégâts sur le bas de tableau. On n’a certes pas été bons, mais il ne fait rien enlever à cette équipe de Belfort, qui a mérité sa victoire. »

M. Goldman : « Heureux quand on a su que Tahlaoui ne jouait pas… »

Une manière comme une autre de tendre le micro, pour ne pas dire le parloir, à l’entraîneur adverse, un certain Maurice Goldman, de ceux avec qui l’on parlerait toute la nuit : « On a été chanceux sur ce match car on aurait pu être mené après quarante-neuf secondes et quarante-trois seconde de jeu ! On craignait vraiment cette équipe de Lyon-Duchère mais on a été heureux quand on a su que Tahlaoui ne jouait pas. Après, nos adversaires sont passés à côté de leur match. Ils n’ont pas mis la gnac nécessaire pour battre une équipe de bas de tableau comme nous. Et ça n’a pardonné… On ne va pas s’en plaindre ! »
Quant au dernier invité de ce point presse, Anthony Hacquard, habitué des défaites à domicile et des victoires à l’extérieurs (ndlr la cinquième hors de leurs bases pour les Belfortains en dix déplacements), il trouvait son explication simple à la victoire des siens : « à domicile, la moindre erreur se paye cash. On est bien placé pour le savoir… »
Et ce soir la Duch en a fait deux de trop…

Bebeto RODRIGUEZ

>> VOIR LE COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE...



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Avril 2024 - 17:13 Comment réussir ses paris sur l’EURO ?