monfoot69

L'AS Saint-Priest saisit le CNOSF


Rédigé le Samedi 25 Avril 2020 | Lu 537 commentaire(s)

Retrouvez le communiqué de l'AS SAint-Priest qui a décidé de saisir le CNOSF



Suite au communiqué de la FFF du jeudi 16 avril 2020 et à l’annonce logique de l’arrêt des championnats, l’AS Saint-Priest, tout comme des centaines de clubs de l’hexagone, a appris les critères d’accessions et de relégations retenus par notre fédération. Alors que l’Association Française du Football Amateur, soutenue par 3 000 clubs, ont envoyé deux courriers à la FFF (13 mars 2020 et 3 avril 2020) contenant de nombreuses propositions qui auraient permis d’atténuer l’impact de cette crise nationale, toutes sont restées sans réponses.
Suite à l’annonce du Comex et de la FFF, notre équipe première se voit reléguée en National 3, à neuf journées de la fin du championnat, pour avoir eu le malheur d’affronter 4 des 5 premiers lors des 6 matchs de la phase retour du championnat.. Un calendrier qui aurait par ailleurs permis à notre équipe premiere de jouer sur son terrain les 8e, 9e, 13e, 15e et 16e et se déplacer chez le 1er, 6e, 10e et 12e.

Quelques chiffres :

Coefficient à l’arrêt des championnats
  • AS Monaco (II) : 1,04
  • Marignane-Gignac : 1,04
  • AS Saint-Priest : 1
  • Marseille Endoume : 0,91
  • Nîmes (II) : 0,62
Nombre de journées passées en position de relégable
  • AS Monaco (II) : 16/21
  • Marignane-Gignac : 5/21
  • AS Saint-Priest : 4/21
  • Marseille Endoume : 11/21
  • Nîmes (II) : 16/21

Ce samedi 25 avril 2020, Patrick Gonzalez (président de l’AS Saint-Priest) et Eric Thomas (président de l’Association Française du Football Amateur), ont envoyé un troisième courrier à la Fédération Française de Football. Un nouveau message pour notamment informer la fédération que 3 000 clubs de football et de futsal, évoluant du plus bas niveau district à la Ligue 1, en séniors, ou en jeunes, s’unissent face à ses décisions « injuste, inéquitable et inégalitaire ».