monfoot69
monfoot69
LES NEWS

L'après match du Gone - A s'en bouffer les c... !


Rédigé le Samedi 19 Août 2017 | Lu 778 commentaire(s)

A dix contre onze pendant une heure, l'OL avait fait le plus dur avant de craquer en fin de match. Tellement rageant.


Quelle frustration ! Pu... Les boules ! Ils la tenaient cette troisième victoire. Cinq minutes, cinq maudites minutes sont venues laisser un goût amer dans ce bon début de saison.Car oui, les lyonnais ont bien débuté cet exercice 2017-2018. Comme leur rencontre face à Bordeaux. <br /> Malgré les propos des commentateurs de Canal Plus... Quand ceux-ci voyaient des lyonnais soient disant acculés et en difficulté, leur conseillant même de "sauter les lignes" (welcome to France), Lopes décide d'envoyer une passe millimétrée sur la poitrine de Depay qui remet instantanément sur Marçal. Puis s'en suit une série d'une vingtaine de passes conclue par un double une-deux Tete-Bertrand et un centre en retrait qui a mis le feu dans la surface Bordelaise... Une autre vision du football. Hein Franck Sauzée ? <br /> Une première étincelle avant que la foudre n'embrase le Groupama Stadium, pas assuré pour autant d'émotion. Nabil a réussi là ou Pelé avait échoué. Bim ! Prends une rambarde de cinquante mètres Costil -mais celle-ci bien calculée Francky- et va la chercher au fond des filets. Repasse-toi le ralenti si c'est allé trop vite Didier. Ça pourrait te servir prochainement.

Darder sabote le match

Quelques minutes plus tard Tete en montrait le bout et doublait la mise du plat du pied. Tout était sous controle, OKLM.
Et puis Darder a décidé de saboter le match. En trois minutes, il a fait preuve de stupidité comme jamais. Un premier carton de frustration et un second par manque d'anticipation. Comme ils disent là bas "A la calle !" (Traduisez : Dehors !) Il a instauré une première fois la fébrilité dans les rangs lyonnais, permettant aux Bordelais de revenir à une longueur avant la pause.

Traoré rallume la lumière, Moukhtar douche la flamme...

Puis Traoré a rallumé la lumière. Tien, va la chercher dans la lucarne cette fois-ci Costil. Trois-n. Serein... Oui mais voilà, Marçal s'est blessé et la catastrophe fut si vite arrivée. Diakhaby, rien que son nom suffit à faire frémir de peur tout un stade. Morel bascule à gauche. Comme à la grande époque de la saison passée. Pourquoi Bruno ? Pourquoiiiiii ? Rafael à droite et Tete à gauche. Et hop, trois points dans la musette. Mais non. Et comme prévu, on n'y échappait pas. Moukhtar réussissait à transmettre sa maladresse et son manque de maîtrise à tous ses partenaires.
Si c'est pas un leader ça. Trois-deux puis trois-trois avec Malcolm qui allait regarder Traoré dans les yeux "Moi aussi je sais faire." Dix petites minutes plus tard, remis de nos émotions, nous nous mordions tous les doigts pour rester poli...

Le GONE