Le debrief du Gone (OL-AMIENS) - Tout ça en jouant à un de moins !


Rédigé le Samedi 14 Avril 2018 | Lu 1028 commentaire(s)



Certes il a marqué le premier but de son équipe...
Mais qu’on se le dise, Mariano n’a plus sa place dans cette équipe. On avait déjà pointé ses manques techniques, tactiques et collectifs dans l’ancien système. Mais maintenant que Bruno Génésio a décidé (enfin) de basculer en 4-4-2 losange, on se rend compte que le Dominicain est davantage un handicap qu’un atout. Il ne fait jamais le bon déplacement, ne participe que très rarement au jeu, et fait très souvent les mauvais choix lorsqu’il a le ballon dans les pieds. Sa grande force reste sa présence dans la surface. Mais c’est trop peu pour une équipe qui se veut ambitieuse comme l’Olympique Lyonnais.
La comparaison fait encore plus mal lorsque l’on voit Memphis s’éclater et régaler au même poste. Même si les Amiénois ont été fatigué par le travail de sape des lyonnais, on remarquera quand même que ces derniers se sont procuré plus d’occasions en fin de rencontre après la sortie de l’avant-centre et le repositionnement du néerlandais.
Même Traoré, catastrophique jusqu’alors, s’est transformé. Pour le reste, l’OL a été assez séduisant, avec une bonne maîtrise et du mouvement. Il a, comme toujours, eu ses moments d’absences. Mais n’a jamais été en difficulté.
Alors soyons optimistes et un salivons d’avance de ce losange avec Fekir en pointe haute, Aouar et Ndombele en relayeur, et donc Traoré (voir Gouiri) avec ce diable de Memphis en attaque.

Le Gone

Infographie L'Equipe
Infographie L'Equipe