monfoot69

Le football amateur adresse 6 propositions à la FFF


Rédigé le Vendredi 3 Avril 2020 | Lu 3561 commentaire(s)

Patrick Gonzalez, président de l’AS Saint-Priest, et Eric Thomas, président de l’Association Française de Football Amateur ont adressé un courrier à la FFF où ils émettent six propositions pour le football de demain.



Une semaine après lancé un appel aux clubs amateurs sur le site de l’AS Saint-Priest, son président Patrick Gonzalez a reçu plus de 1 000 messages venant de clubs de toute la France. En compagnie d’Eric Thomas, président de Association Française de Football Amateur (AFFA), ils ont décidé d’envoyer un courrier à Noël Le Graët avec six revendications permettant de construire le football de demain.
« L’heure n’est pas à la polémique, mais à l’esprit de responsabilité ! assurent-ils dans leur courrier au président de la FFF. C’est pourquoi, nous invitons le Comité exécutif de la FFF à faire preuve de sens des responsabilités et d’esprit d’équipe, en associant tous les clubs à ses futures décisions. L’avenir du football ne doit plus se décider à quelques-uns, loin des terrains. Trop longtemps négligé, le rôle social, éducatif et citoyen du football est essentiel à notre vivre-ensemble. »

Les six revendications pour construire le football de demain
1- Annulation pure et simple du premier prélèvement automatique sur les licences, pour tous les clubs amateurs.
2- Consultation de tous les clubs sur les décisions à prendre concernant les championnats en cours, pour garantir au mieux l’équité sportive.
3- Mise en œuvre d’un fonds de secours et d’urgence en faveur du football amateur. Réclamé depuis de nombreuses années, ce fonds doit être doté d’au moins 300 millions d’euros, compte-tenu des circonstances exceptionnelles et des conséquences du Covid-19. Dès le 22 mars, la Fédération Française de Rugby annonçait 35 millions d’euros d’aide exceptionnelle pour ses 1 900 clubs, ainsi que la mise en place d’un train de « mesures d’exception » destinées à faciliter la vie des clubs. La FFF compte 15 000 clubs amateurs.
4- Report d’un an de toutes les élections (districts, ligues, FFF) prévues en 2020.
5- Création d’une vraie Ligue du Football Amateur (alter ego de la LFP) disposant d’un budget autonome et rendant compte de ses actions.
6- Organisation, dès que possible, dans toutes les ligues, des « Etats généraux du football », associant tous les acteurs du football français pour débattre des grands sujets : gouvernance, financements, vie des clubs, compétitions, arbitrage, formation, valorisation du bénévolat, rôle social et citoyen du football…
Retrouvez l’appel de ces clubs sur le site de l’AFFA