monfoot69

Loic Abenzoar (Chassieu Décines) : "L’objectif est de faire monter le club en national 3"


Rédigé le Jeudi 14 Mai 2020 | Lu 1076 commentaire(s)

Le site officiel de Chassieu Décines a livré une interview de son nouveau défenseur Loic Abenzoar.


Crédit : Honefoss BK
Crédit : Honefoss BK

1°) Peux tu te présenter, et préciser le parcours que tu as suivi ?
 
Bonjour, je m’appelle Loïc ABENZOAR, 31 ans, né à LYON, d’un père guadeloupéen et d’une mère réunionnaise, j’ai commencé le football à l’A.S Millery à l’âge de 5 ans. J’ai ensuite rejoint l’école de football de l’Olympique Lyonnais à l’âge de 9 ans, pour y effectuer toutes mes classes jusqu’à la C.F.A. Après de longues années de travail et de rigueur, j’ai eu l’opportunité de signer mon premier contrat professionnel au sein de mon club formateur à l’âge de 20 ans. 
En parallèle, j’ai également évolué au sein des équipes de jeunes de l’équipe de France, de la catégorie U16 à U20, toujours une grande fierté de représenter son pays. 
 
2°) Peux-tu expliquer ce que chaque étape de ta carrière, ou chaque club où tu as évolué, t’ont appris ou apporté ?
 
Il me parait un peu long de détailler toutes les étapes de ma carrière, mais si je dois retenir les meilleures expériences, je citerais mon départ en Norvège. Ce pays qui ne m’attirait pas forcément avant ma signature, m’a finalement fait découvrir une culture et un mode de vie complètement différent du nôtre. Sur le plan footballistique, j’ai découvert l’importance du travail « invisible » lorsqu’on pratique un sport de haut niveau, notamment l’importance d’une bonne préparation physique et la capacité à se dépasser, même dans les moments les plus critiques (Je parle du froid bien sûr). 
Je peux également parler de mon expérience au sein du club du F.C.Villefranche sur Saône Beaujolais, avec lequel nous avons réussi à monter en National 1. Selon moi, le championnat de National 2 est le plus compliqué et la concurrence est rude pour finir en haut du tableau. Je remercie au passage toutes les personnes du club, dirigeants, coachs, bénévoles et joueurs avec lesquels j’ai pu évolué pendant ces 4 belles saisons en Calade. 
Je dirais cependant que les années qui restent les plus belles à mes yeux sont celles passées au centre de formation de l’O.L, des moments inoubliables, qui vous marquent à jamais. 
 
3°) Tes meilleurs souvenirs ou plus grandes satisfactions ? Si c’était à refaire, tes choix serait-ils les mêmes ?
 
Le meilleur souvenir de ma carrière reste mon premier match en Ligue 1 sous le maillot d’Arles Avignon contre le club du R.C Lens. Ce fut la récompense de toutes ces années de formation à l’O.L. 
Plus récemment, la montée du club du F.C.V.B en National 1 m’a apporté une satisfaction personnelle mais également collective car notre groupe était très soudé. 
Si je devais refaire ma carrière, je ne changerais pas mes choix car toutes mes expériences font qui je suis aujourd’hui. 
 
4°) Les coéquipiers ou adversaires qui t’ont le plus impressionné ?
 
Au sein du club de l’O.L, j’ai eu la chance de côtoyer Karim BENZEMA et Hatem BEN ARFA, les deux joueurs qui m’ont le plus impressionné de par leurs qualités purement techniques, et de vitesse gestuelle avec le ballon. 
 
5°) Quelles sont tes attentes dans ce nouveau challenge au C.D.F.C, et pourquoi ce choix ?
 
Tout d’abord de continuer à prendre du plaisir à jouer au football avec une équipe compétitive. L’objectif est de faire monter le club en national 3. Pour cela j’espère que l’effectif sera impliqué au maximum durant toute la durée de la saison, afin de renforcer la cohésion de groupe et de travailler dans un bon état d’esprit. 
J’ai choisi de rejoindre Chassieu-Décines FC pour relever le défi du club, un nouveau challenge pour moi après 2 montées au F.C.V.B. Je pense que nous avons tout pour atteindre cet objectif, un staff compétent et des joueurs compétitifs.

Source : CDFCFR