monfoot69
monfoot69
LES NEWS

Lyon-Duchère AS – K. MOKEDDEM : « Il y a la place pour une, voire deux équipes de L2 à Lyon… »


Rédigé le Jeudi 13 Décembre 2018 | Lu 1125 commentaire(s)

Vendredi soir, c’est derby. Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agira du premier de l’histoire au troisième échelon national entre La Duch et son voisin du FC Villefranche.
Karim Mokeddem, l’entraîneur lyonnais, évoque ce rendez-vous particulier.


Crédit photo : Duchère.footeo.com
Crédit photo : Duchère.footeo.com
Karim, la Duch qualifiée pour la première fois depuis cinq ans pour les trente-deuxièmes de finale de la Coupe de France, ça t’inspire quoi ?
"Déjà, chapeau au groupe. Les joueurs ont été exemplaires dans un match agréable, face à un bel adversaire… ou tout s’est emballé en deux minutes. Côte Bleue marque, on prend deux rouges et le contexte se complique malgré la bienveillance des dirigeants locaux qui n'y sont pour rien. Il a fallu avoir du tempérament sur le terrain et sur le banc pour ne pas craquer. Ce que l'on a eu en étant exemplaire pendant quinze minutes à neuf contre onze. C'est une belle victoire au final, mais qui laisse des traces et nous pénalise avec ces deux expulsions. Ce n'est pas la meilleure des façons de préparer le match face à Villefranche. Mais eu aussi ont dû passer par les prolongations."

Nous, on a envie de dire que l’équipe globalement est plus costaude et plus mature que ces deux dernières saisons. Tu confirmes ?
"On a effectivement gagné en maturité. C’est logique. Il y a beaucoup de garçons qui entament leur troisième saison à ce niveau avec nous. Et côté recrutement, on avait ciblé des joueurs matures. Ça nous a donc fait du bien. Après, on fera un premier point à la trêve et un autre en fin de championnat."

« Je respecte cet amour pour leur territoire… »

Ton sentiment sur cette première partie de championnat ?
"Comme chaque année, c'est un championnat très ouvert. Tout le monde pensait qu'il allait se couper en deux avec un groupe de tête pour la montée et un autre pour le maintien. Personnellement, je n’y ai jamais cru. Regardez Bourg qui, avec trois victoires, s’est repositionné, ou Villefranche qui vient d'en d'enchaîner deux. Cette semaine, Mathieu Chabert, le coach de Béziers, m’a rappelé qu'à la trêve, la saison dernière, il était à quatorze points de Rodez. Au final, c’est lui qui monte en L2. La route est donc encore longue pour tout le monde."

Vendredi soir, ça sera le premier derby de l’histoire en N1 entre ton équipe et le FC Villefranche. Sachant que l’AS Saint-Priest est pour l’instant leader de N2. Tout ça ne veut-il pas dire qu’il manque clairement une équipe en L2 dans le département ?
"Nous pensons tous qu'il y a la place pour une, voire deux équipes en Ligue 2 à Lyon. Sachant que Villefranche, c'est plus la Calade. D’ailleurs, quand on en parle aux anciens, ils disent qu’ils ne sont pas Lyonnais mais Caladois. Ils en sont fiers et je respecte vraiment cette revendication d’identité et cet amour pour leur territoire. Mais pour avoir un club en L2, il faut une vraie volonté de tous les acteurs locaux. A terme, je pense même que c’est incontournable."

Dans ce contexte, l’hégémonie départementale est-elle importante ?
"Il est toujours important de gagner à domicile, surtout après notre revers face au Mans. Donc, quel que soit l'adversaire, nous devons renouer avec la victoire. Après, le fait que ce soit nos voisins caladois, ça rajoute un peu d'adrénaline."

Pour la première fois en sept ans, La Duch sera au neuvième tour de la Coupe de France (photo Le Dauphiné)
Pour la première fois en sept ans, La Duch sera au neuvième tour de la Coupe de France (photo Le Dauphiné)

« C’était tout sauf un match amical… »

On passe au match de vendredi soir. Comment se présente-t-il pour ton équipe ?
"Nous avons joué en amical contre Villefranche cet été et je peux vous dire que c'était tout sauf un match amical (rires). C’est dommage car cette équipe à des arguments footballistique. Nous aussi et j’espère que l’on assistera à un beau match de football vendredi soir. On se connaît tous et on défend nos couleurs. C'est donc logique que chacun veuille se dépasser et gagner. Concernant mon équipe, on va composer avec les garçons présents. Mais on veut tous renouer avec la victoire."

Quelle sera la clé du match ?
"A cette époque de l'année, la fraîcheur mentale et physique que pourront nous amener les joueurs qui ont moins joué depuis le début de saison. Ça sera un facteur important. Pour le reste, et comme pour chaque match, il faudra mettre les bons ingrédients."

Le mot de la fin pour toi…
"Il va être rapide. Je souhaite le meilleur à tous… même à ceux qui me souhaitent le pire : santé bonheur et profitez de vos proches surtout à cette période de fin d'année. Sans oublier de penser à ceux qui n'ont rien qui vivent dehors dans le froid. Soyez généreux et solidaires et bonnes fêtes de fin d'année."

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ