monfoot69

Mathieu Gorgelin (Le Havre, parrain de la JPG Académie) : « Difficile d’accéder à des séances spécifiques aux gardiens de but… »


Rédigé le Mercredi 27 Novembre 2019 | Lu 566 commentaire(s)


La JPG Académie, fondée par Jean-Pierre Grandclément apporte un coaching privé et des stages pour encadrer au maximum les jeunes gardiens de but et leur apporter les conseils nécessaires à leur évolution. Monfoot69 a pu obtenir en exclusivité les propos de Mathieu Gorgelin, ancien gardien de l’Olympique Lyonnais et actuel joueur du Havre AC, qui est le parrain de l’institution.


Bonjour Mathieu, vous êtes parrain de la JPG Académie, l’académie de l’ancien gardien Jean-Pierre Grandclément, tournée vers la formation des gardiens de but. En quoi son projet vous a-t-il paru intéressant en tant que gardien de but professionnel ?

 

Son projet permet de donner la possibilité aux jeunes de pouvoir participer à des séances spécifiques aux gardiens de but. Les jeunes gardiens des clubs amateurs ont souvent des difficultés à y accéder. L’académie de Jean-Pierre permet vraiment de pallier ce problème.

 

La formation spécifique aux gardiens de but comme proposée par la JPG Académie, ainsi qu’un bon encadrement dans leur formation, est-elle d’une importance fondamentale pour faire une carrière selon vous ?

 

Chaque enfant ira au niveau où il doit aller. Mais il est vrai qu’un bon encadrement permet de donner les moyens aux jeunes de progresser. Peut-être qu’il permet d’accéder derrière à un centre de formation. Mais surtout, l’important dans ces stages est de se faire plaisir en tant que gardien grâce aux séances spécifiques, car celles-ci permettent vraiment de progresser.

 

Vous êtes issus de l’un des meilleurs centres de formation d’Europe, l’Olympique Lyonnais. Que retenez-vous de cette période et de votre formation personnelle comme gardien de but ?

 

Je retiens beaucoup de bonnes choses de ma formation à l’Olympique Lyonnais. Après, il reste des choses à améliorer. Les joueurs de terrain ont des stages individuels avec un préparateur physique. Ce serait intéressant de pouvoir faire pareil pour les gardiens car c’est un poste technique dans le football moderne. Après les staffs sont souvent limités. Alors proposer un produit comme celui que propose Jean Pierre est un vrai plus dans la formation. Il permet même de proposer aux gardiens du centre un entraînement pendant les vacances.

 

Au vu de votre expérience personnelle, quels conseils donneriez-vous à un jeune qui souhaite devenir gardien de but ?

 

Le conseil que je donne le plus souvent est de prendre du plaisir, surtout quand l’on est jeune, ainsi que de bien écouter les conseils du coach. D’ailleurs, dans le cas de Jean-Pierre, il a vraiment de bonnes qualités en tant que gardien de but, ayant eu une belle carrière, mais aussi en tant que formateur. Il apporte d’excellents conseils pour les jeunes joueurs.

 

Depuis votre premier contrat pro, vous êtes restés dix ans à l’OL, agrémentés d’un prêt au Red Star. Avec l’omniprésence d’Anthony Lopes dans les buts lyonnais, vous n’avez eu que très peu votre chance. Comment avez-vous vécu cette période compliquée d’un point de vue personnel et quels conseils donneriez-vous à un gardien qui vit la même situation ?

 

Je dirai plus que c’est un choix personnel. C’est déjà énorme d’être issu d’une promotion qui a sorti de bons gardiens (avec Anthony Lopes) et d’avoir été le numéro deux pendant plusieurs années. Alors après ce n’était pas toujours facile à vivre. Surtout que lorsque je jouais, on me comparait à Anthony, il fallait absolument que je sois performant. Le fait d’être passé professionnel à l’OL restera une énorme fierté. Il faut toujours travailler, ne rien lâcher, être sérieux dans nos entraînements, afin de pouvoir jouer les matchs après.

 

Est-ce que la concurrence entre gardiens, comme celle vécue avec Anthony Lopes notamment, vous a-t-elle rendu plus fort ?

 

C’est sûr qu’il fallait se donner à cent pour cent afin de gagner sa place et travailler énormément pour rester dans les clous. Dès que je suis passé professionnel, il y a eu des choix de fait. C’est ainsi, dans le milieu professionnel, il y a une hiérarchie à respecter et Anthony a fait de très bonnes saisons. J’ai également pu compter sur les conseils de pointures au poste de gardien de but, qui sont également de très bons entraîneurs de gardien, comme Joël Bats et Grégory Coupet.

 

Désormais gardien numéro un au Havre, avez-vous encore des points précis sur lesquels vous travaillez afin d’être le meilleur possible ?

 

La quantité de travail reste toujours importante. J’ai toujours des points précis à améliorer. Mais le plus important est de pouvoir enchaîner les matchs comme je le fais actuellement.

 

Propos recueillis par Pierre B.

 

 

FICHE DU JOUEUR

Mathieu GORGELIN

29 ans

Parrain de la JPG Académie

Parcours junior : Ambérieu FC, Saint-Denis Ambutrix FC, Olympique Lyonnais

Parcours senior : Olympique Lyonnais B (2008-2011), Red Star FC (2011-2012), Olympique Lyonnais (2012-2019), Le Havre AC (2019-)


Crédit : le Havre
Crédit : le Havre