monfoot69

Maxime Hautbois (Lyon Duchère AS) : « Aborder chaque match comme une finale »


Rédigé le Jeudi 23 Janvier 2020 | Lu 573 commentaire(s)

Le gardien duchérois évoque le derby à venir ce vendredi soir (20h) face au FC Villefranche Beaujolais, et revient également sur la saison réalisée par son équipe, actuellement cinquième de National …


Crédit photo : Lyon Duchère AS
Crédit photo : Lyon Duchère AS

Pour meubler le week-end dédié à la coupe de France, votre équipe a affronté le Grenoble Foot 38 (L2) vendredi passé (défaite 1-2). Quel a été votre ressenti sur ce match amical ?
 
Le principal était de garder le rythme et de préparer au mieux le derby à venir contre Villefranche. Cela a été un test intéressant pour nous, on a pu s’apercevoir de ce qu’on devait encore travailler, face à un adversaire de calibre supérieur.
 
D’une manière générale, quel regard portez-vous sur la saison réalisée par Lyon Duchère AS en National 1 ?
 
Après un mauvais départ dû certainement aux nombreux mouvements au sein de l’effectif cet été qui ont nécessité un peu de temps pour trouver des automatismes, l’équipe est progressivement montée en puissance. Le derby aller contre Villefranche nous avait d’ailleurs permis d’amorcer une belle série. Le groupe a pris confiance au fil des matchs, et s’est rendu compte qu’il pouvait être compétitif. Globalement, notre phase aller a été satisfaisante, puisqu’on est toujours dans le coup en haut de tableau. Maintenant, on a pu se rendre compte aussi que nous n’avons aucune marge par rapport aux autres équipes. Dès qu’on ne respecte pas les consignes, ou qu’on n’évolue pas à notre niveau, on se fait sanctionner. A ce niveau, il n’y a aucun match facile.

A titre personnel, comment s’est passée cette phase aller ?
 
Plutôt bien, dans la lignée de l’an passé je dirai, où j’avais effectué une saison complète, et où sur le plan collectif, avec une cinquième place en championnat et un beau parcours en coupe de France, on avait globalement répondu aux attentes.
 
Quel va être l’objectif de l’équipe lors de la phase retour ?
 
Le club ne se cache pas, il souhaite accéder à la Ligue 2. Je suis d’ailleurs venu à Lyon Duchère pour ça il y a un an et demi. Donc si on veut que tout se passe bien, on se doit d’atteindre l’objectif. Le championnat National est homogène, aucune équipe jusque là ne survole les débats. A nous d’être le plus régulier possible. On va aborder chaque match comme une finale, car on sait qu’on n’a pas vraiment de joker à disposition.

Au programme ce vendredi soir la venue du FCVB pour le derby retour. Comment l’abordez-vous ?
 
En plus du derby, Villefranche est un adversaire direct dans la course à la montée. On aborde ce match assez sereinement, car on a débuté l’année par un bon nul (1-1) à Pau, alors leader du classement. Vu les circonstances, en étant mené (0-1) à la pause, à l’extérieur, sur un but largement évitable, cela a déjà été une bonne chose de prendre un point et de rester au contact des premiers. Maintenant, on se doit de bonifier ce point pris par une victoire vendredi.
 
Quel souvenir gardez-vous du match aller en Calade, que vous aviez remporté (2-0) ?
 
Forcément, compte-tenu du contexte « derby », cela avait été un match un peu particulier. Nous avions réalisé une bonne entame, qui nous avait permis de marquer assez rapidement sur un penalty. Je me souviens qu’ensuite, en seconde période, ça avait été un peu plus compliqué. Nous avions néanmoins su faire le dos rond avant de doubler la mise sur un contre et de gérer un peu plus tranquillement la fin de rencontre. Mais je garde à l’esprit que Villefranche est certainement l’une des équipes qui nous a le plus mis en difficulté jusque là.
 
Selon vous, quelle sera la clé pour l’emporter de nouveau ?
 
Le FCVB est une équipe joueuse, qui possède des bons manieurs de ballon, et à ce titre, on va devoir l’empêcher de jouer pour espérer l’emporter, en leur laissant un minimum d’espaces. Il faudra mettre aussi les ingrédients indispensables à tout derby, à savoir l’engagement, l’impact, la détermination, l’envie, sans oublier de jouer notre jeu.
 
Propos recueillis par F.D