monfoot69

"Même pas en rêve" - Le FC BORDS de SAÔNE ira à MOÛTIERS en Hélicoptère !


Rédigé le Mercredi 18 Octobre 2017 | Lu 6506 commentaire(s)

Parce que le foot, ça n'est pas toujours forcément sérieux, voici la rubrique de Monfoot69, "Même pas en rêve".
Vous y retrouverez des choses... qui ne se produiront jamais... quoi que !
Aujourd'hui le déplacement en hélicoptère du FC Bords de Saône à Moutier, pour le compte du sixième tour de la Coupe de France...



Quatre hélicoptères de l'armée seront mis à disposition du FC Bords de Saône pour se rendre à Moutier
Quatre hélicoptères de l'armée seront mis à disposition du FC Bords de Saône pour se rendre à Moutier
Au FC Bords de Saône, la Coupe est devenue une priorité cette saison. Les joueurs de Pascal Rousset veulent absolument faire mieux que la saison dernière, à savoir atteindre les huitième tour de la doyenne des épreuves. Mais avant, il y a le sixième, et un déplacement compliqué dimanche à Moutier, pour défier l'ES Tarentaise.
Aussi, pour mettre tous les moyens de son côté, le club dirigé par Guy Rasper a mis ses joueurs au vert depuis ce matin, dans un lieu tenu secret. Mais pas que. Car les Parçevins rejoindront la Savoie dimanche matin... en hélicoptère !
La chose a en effet été rendu possible grâce à un des partenaires du club, qui travaille pour l’aéronautique et l'armée de l'air Française.

Gilbert Jacques, Sébastien Valin et Ahmed El Ayane, membres du staff, effectueront à cette occasion leur baptême de l'air en hélicoptère
Gilbert Jacques, Sébastien Valin et Ahmed El Ayane, membres du staff, effectueront à cette occasion leur baptême de l'air en hélicoptère

"Bénéfique de prendre de l'altitude avant un match !"

"C'est une aubaine, estime Pascal Rousset, confiné dans son lieu de retraite avec l'ensemble de son staff et de ses joueurs. Cela va nous permettre de rester ensemble jusqu'au dernier moment et surtout, de nous éviter les deux heures de route pour rallier Moûtiers. En hélicoptère, c'est grosso-modo une demi-heure de vol. Je vous laisse imaginer le jus que ça va nous faire économiser."
La question se pose quand même des effets secondaires d'un vol, aussi court soit-il, juste avant une rencontre sportive. "Vous me connaissez, rétorque un brin énervé l'entraîneur. Je pour habitude de ne rien laisser au hasard. Ça fait donc trois semaines que j'étudie la chose. Et d'après tout ce que j'ai pu lire, un déplacement en hélicoptère avant un match n'a aucun effet sur les organismes. Mieux, d'après une étude que j'ai pu lire sur le site Hélico Passion, prendre de l'altitude a toujours des effets bénéfiques sur les organismes une fois la redescende effectuée."
Réponse dimanche après-midi...

B.R.