monfoot69
monfoot69
LES NEWS

N2-N3 - Les PETITES PHRASES d'avant matchs


Rédigé le Samedi 19 Mai 2018 | Lu 533 commentaire(s)

Les coach donnent leur sentiment sur leur match du week-end...



Eric GUICHARD (ent MDA Foot) : "Faire quand même un match sérieux..."
"C'est un des rares matchs que l'on va jouer... libéré car sans véritable enjeu. On va pouvoir y ajouter du plaisir. Mais on devra quand même faire un match sérieux pour aller chercher une performance."

Thierry PELLICCIA (ent FC Vaulx, va à Clermont Foot B) : "Bien finir..."
"On va essayer de bien finir même si cette fin de championnat est compliquée en terme de disponibilité de joueurs. Nous avons pas mal de blessés et nous ne pouvons pas piocher dans la réserve car elle a encore besoin d'une victoire ou d'un nul pour valider sa montée en R2. Merci à Monfoot69 pour le travail fourni tout au long de cette saison, qui fait vivre le foot amateur et... à la saison prochaine !"

Jean-Michel PICOLLET (ent FC Limonest-Saint-Didier, va à FBBP01) : "Ne surtout pas regarder les autres..."
"Il ne faut surtout pas regarder les autres équipe. Concentrons nous sur nos forces et tentons de prendre les trois points. On paie la crise de confiance et de résultats qui nous oblige à attendre la dernière journée pour assurer notre maintien. Tout le groupe est conscient de l'importance de ce match. Il faudra un esprit autrement plus guerrier qu'à l'accoutumé."
Source : Le PROGRES

Christian SCHEIWE (ent AS Saint-Priest, va à ASMFC Belfort) : "Obligatoirement se lacher..."
"C'est toujours difficile de tout jouer sur un dernier match. On va rencontrer une équipe qui ne joue plus rien et qui sera donc totalement libérée. Dans ce genre de rencontre, il faut absolument se concentrer uniquement sur notre prestation et pas sur le résultat sous peine d'être crispé. Pour la dernière il faut obligatoirement se lâcher."

Alain POCHAT (ent FC Villefranche, reçoit SC Schiltigheim) : "On n'a pas encore gagné..."
"Schitigheim n'a plus rien à jouer et on n'a presque pas le droit de na pas gagner. Mais on le sait, chaque match possède sa vérité et son verdict. On se souvient par exemple de Grenoble la semaine dernière. Mais à l'image des des coups de fil des supporters ou de joueurs désireux de nous rejoindre, je préfère calmer les ardeurs de tout un chacun. On n'a pas encore gagné !"
Source : Le PROGRES




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Avril 2024 - 17:13 Comment réussir ses paris sur l’EURO ?