monfoot69

#National – Le FCVB et le SC Lyon peuvent-ils croire à la Ligue 2 ?


Rédigé le Jeudi 20 Août 2020 | Lu 769 commentaire(s)


#National – Le FCVB et le SC Lyon peuvent-ils croire à la Ligue 2 ?

Le coup d'envoi de la saison 2020-2021 de National sera donné ce vendredi. Et les hostilités débuteront par un derby entre le Sporting Club de Lyon et le FC Villefranche Beaujolais qui se déroulera à huis-clos... et à Saint-Priest, la pelouse de Balmont étant entrain d'être refaite.

Les deux formations rhodaniennes restent sur un exercice précédent abouti, mais inachevé. Dans tous les sens du terme. Elles seront attendues au tournant cet été, mais la concurrence s'annonce féroce au sein d'un championnat qui gagne chaque année en qualité.

 

Le SC Lyon ambitieux

 

Un nouveau nom, un nouvel entraîneur, de nouveaux gros partenaires... La reprise a été placée sous le sceau de la nouveauté à la Duchère. Les ambitions sont elles restées intactes. « L'an dernier le président avait estimé à deux ans le temps de monter en Ligue 2.... La première année on a échoué, donc... » rappelle ainsi le milieu de terrain Hamadi Ayari. Pas de place au doute, le SC Lyon se veut un candidat à l'accession cette saison, même s'il sait que la tâche s'annonce compliquée.

Pour atteindre son objectif le club de Mohamed Tria s'est doté d'un nouveau staff, emmené par Emmanuel Da Costa, arrivé de Quevilly. L'effectif a aussi considérablement changé, avec une forte volonté de le réduire quantitativement. Une petite vingtaine de joueurs sont partis pour une dizaine d'arrivées dont le défenseur Frédéric Bong de Valenciennes ou l'attaquant Oumare Tounkara qui évoluait en D1 roumaine.
Un mercato pour autant peut être pas terminé. Le nouveau technicien duchérois indique ainsi espérer des arrivées. « Une ce serait bien, deux ce serait génial, trois… ce serait magnifique. On est trop limité en quantité aujourd’hui. Il y a des postes où nous ne sommes pas assez riche voire pauvre. »
Le SCL va également devoir gagner en constance s'il veut s'intégrer à la lutte pour le podium et garder un peu plus ses nerfs (avant-dernière place au classement du fair-play et 6 cartons rouge au cours de la saison). L'an dernier l'équipe avait été capable de grosses prestations (Red Star, Bourg-Péronnas) mais aussi de s'écrouler devant Avranches (1-4) quelques semaines plus tard. La clé de la réussite pour les coéquipiers de Rivas ?



Le FC Villefranche Beaujolais doit confirmer

 

Pour son retour au troisième niveau national, après presque vingt ans de disette, le FC Villefranche Beaujolais a terminé à une très belle septième place lors de l’arrêt des championnats, seulement cinq défaites en vingt-cinq matchs et après avoir souvent plus que flirté avec le podium.

Mais comme chez son voisin duchérois l’été a été mouvementé en Calade avec un effectif largement renouvelé… ce qui a donné du travail à son entraîneur durant la préparation.
« On commence à voir que la mayonnaise prend, expliquait Alain Pochat à l’issue de la défaite face au Grenoble Foot 38 (0-2). Il y a de bonnes associations. On commence à comprendre tous les rouages de ce qu’il faut faire défensivement avec les intervalles, comment on prend en charge. On va s’appuyer là-dessus. »

Car le FCVB se veut ambitieux à l’image de son recrutement avec Romuald Lacazette, Martin Mimoun, Adrien Pagerie et Jian Tao… entre autres ! Mais le technicien caladois, qui vient d'être ENFIN sélectionné pour le BEPF sait qu’il faudra du temps pour que son équipe trouve son rythme de croisière.
« On ne sera pas complètement prêt pour la première journée mais on sera compétitifs, indique-t-il. Ce sont des matchs où ça se joue sur des détails. Avec la période qu’on a connue, il y a eu beaucoup de coupure, des blessés. Mais on essayera de faire bonne figure contre le SC Lyon, même s’il n’y a pas que la première journée (sourire). »
Le technicien a en effet dû composer avec les petits bobos pendant la campagne de préparation. Les attaquants Mohamed Guilavogui et Arnold Garita ont ainsi rarement pu être utilisé en même temps et ainsi travailleurs leurs automatismes.
Si Villefranche a surpris et séduit l'an passé, l'objectif premier restera toutefois le maintien comme l'a expliqué l'entraîneur au Progrès ce jeudi. « On ne peut pas se prendre pour des autres à Villefranche, l’objectif reste de pérenniser le FCVB en National. Le club doit encore grandir, il faut qu’on soit capable de renouveler et confirmer. Etre en mesure de jouer dans les huit ou dix premiers, vu la densité du National, ça sera déjà bien. »
Pas mal de changements cet été mais de la qualité et des projets qui semblent sur la bonne voie : le SC Lyon et le FCVB nous semblent a minima pouvoir se mêler à la lutte pour le haut de tableau mais leurs objectifs se confronteront nécessairement à ceux des autres équipes du championnat. Le National semble plus homogène (vers le haut) que jamais. Les relégués Le Mans et Orléans seront à surveiller, tout comme le Bourg-Péronnas de Karim Mokeddem qui a perdu son buteur Anani mais recruté intelligemment, le Red Star, le promu Bastia de retour à ce niveau après son passage par les divisions inférieures...
Et pour vous, les deux clubs du Rhône peuvent-ils croire en leurs chances d'accéder à la Ligue 2 ?



Les matchs de préparation :
 
Sporting Club de Lyon :
Vendredi 17/07 18h SC Lyon (N1) 0–1 Grenoble (L2) à Grenoble (Stijovic)
Mercredi 22/07 18h SC Lyon (N1) 1–0 Nyon (Suisse) à Albertville Arrêté à La 55e Minute
Vendredi 24/07 18h SC Lyon (N1) 1–2 Sochaux (L2) à Dole
Mercredi 29/07 18h SC Lyon (N1) – Sète (N1) à Chasse-sur-Rhône Annulé
Samedi 01/08 11h SC Lyon (N1) 3–4 Valenciennes (L2) à Chasse-sur-Rhône
Vendredi 07/08 18h SC Lyon (N1) 1–2 Martigues (N2) à Chasse-sur-Rhône
Vendredi14/08 20h SC Lyon (N1) 2–0 Châteauroux (L2) à Châteauroux
 
FC Villefranche Beaujolais :
Mardi 21/07 19h Villefranche-sur-Saône (N1) 2–1 Annecy (N1) à Saint-Georges-de-Reyneins
Vendredi 24/07 19h Villefranche-sur-Saône (N1) 1–2 Martigues (N2) à Villefranche-sur-Saône
Mercredi 29/07 18h Villefranche-sur-Saône (N1) 0–4 Valenciennes (L2) à Albertville
Samedi 01/08 17h30 Villefranche-sur-Saône (N1) 0–2 Troyes (L2) à Villefranche-sur-Saône
Mercredi 04/08 18h Villefranche-sur-Saône (N1) 1–1 Rodez (L2) Saint-Chely-d'Apcher
Samedi 08/08 10h30 Villefranche-sur-Saône (N1) 3–3 Lyon (B) (N2) à Meyzieu
Mercredi 12/08 17h Villefranche-sur-Saône (N1) 0–2 Grenoble (L2) à Villefranche-sur-Saône
Vendredi 14/08 Villefranche-sur-Saône (N1) 3–1 Gueugnon (N3) à Meyzieu
 
Les mouvements :
 
Sporting Club de Lyon
Arrivées
Frédéric Bong (Valenciennes), Ivann Botella (Strasbourg B), Garland Gbelle (Cholet), Lamine Ghezali (Saint Etienne B), Corentin Jacob (Rodez), Mathis Louiserre (Lyon B), Bryan Ngwabije (Guingamp B), Lorng Landry Nomel (Quevilly/Rouen), Pierre Popp (Bourg-en-Bresse/Péronnas), Oumare Tounkara (Astra Giurgu, Roumanie)
Départs
Djiby Banor (Rouen), Rafik Bouderbal (Sète), Mathieu Geran (Sedan), Jérémy Grain (Rouen), Ilan Kebbal (Dunkerque), Amadou Konaté (Bodo Glimt, Norvège), Léopold Maitre (Concarneau), Ryad Nadifi (Fréjus/Saint-Raphaël), Youssoupha Ndiaye (Paris FC), Béni N’Kololo (Concarneau), Seddik Fares Bahlouli, Michel Espinosa, Najib Gandi, Hosni Gradai, Fares Hachi, Salim Moizini, Moustapha Bayal Sall, Hatim Sbai
FC Villefranche Beaujolais
Arrivées
Josué Ahoure (Louhans/Cuiseaux), Jean-Christophe Bouet (Bayonne), Axel Dauchy (Créteil), Romain Escarpit (Bayonne), Romain Fleurier (Chambly), Paul-Arnold Garita (Boulogne-sur-Mer), Frédéric Injai (Saint-Malo), Tao Jian (Lyon B), Romuald Lacazette (Sans Club), Terence Makengo (Moulins/Yzeure), Martin Mimoun (Les Herbiers), Adrien Pagerie (Cholet), Jules Sylvestre-Brac (Grenoble)
Départs
Brandon Agounon (Bourg-en-Bresse/Péronnas), Sami Belkorchia (Quevilly/Rouen), Yann Benedick (Limonest), Clément Cabaton (Andrézieux-Bouthéon), Ottman Dadoune (Quevilly/Rouen), Denilson De Oliveira (Villefranche/Saint-Jean/Beaulieu), Pierre Ertel (Limonest), Mathias Fischer (Nancy), François Martin (Louhans/Cuiseaux), Antoine Garcia (Louhans/Cuiseaux), Kévin Martin (Goal FC), Boris Mathis (Rodez), Mamadou Ndiaye (Le Puy-en-Velay), Thomas Robinet (Laval), Alexis Sauvage (Laval), Akhibou Ly
 
Classement 2019-2020
FCVB : 7ème avec 41 points
Lyon Duchère : 8ème avec 40 points
Pau et Dunkerque sont montés avec 48 et 47 points alors qu'il restait 9 matchs encore à jouer.