O. BELLEROCHE - M. BOULEMTAFES : "Tant qu'il y a de la vie..."


Rédigé le Lundi 31 Décembre 2018 | Lu 1465 commentaire(s)

Alors qu'un certain nombre de joueurs cadres sont partis l'été dernier, l'Olympique Belleroche reste compétitif en R3, deuxième de sa poule.
Dans sa cinquième saison au club, Mourad Boulemtafes fait le point.



Mourad, ton équipe est deuxième de sa Poule de R3 à la trêve. Tu t’y attendais après les nombreux départs de l’été dernier ?
"Non, on ne s’attendait absolument pas à être aussi bien classé. L’objectif annoncé était le maintien. En effet, en ayant perdu Bouzourene parti à DOMTAC en R1, Bentahar à Limonest en R1, Rafai et El Yabadri à Belleville en R2, nous partions un peu dans l’inconnu. A partir de là, j’ai dit aux joueurs, qu’il fallait revenir aux fondamentaux qui sont le travail, la cohésion de groupe, la solidarité et surtout le plaisir de se retrouver ensemble. Néanmoins nous avons un groupe de qualité malgré tout."

Par contre, la montée semble compliquée à aller chercher avec un leader, l’ES Chily, qui a fait le trou avec huit points d’avance. Jouable quand même à ton avis ?
"Le mot d’ordre sur la seconde partie de saison est que tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. Nous devons déjà, dans un premier temps, gagner deux rencontres afin d’assurer notre maintien. D’autant plus que l’objectif sur cette phase retour sera la montée de l’équipe réserve en D2. Par conséquent, le coach de la deux aura la priorité sur les choix des joueurs. Je ferais mon possible avec ceux que j'aurais à disposition. Il est clair que Chilly a un bon petit matelas d’avance, avec une seule défaite et un nul pour neuf victoires. Nous nous déplacerons en Haute-Savoie dès la deuxième journée retour. Nous serons donc vite fixés. Mais tant que ça restera mathématiquement jouable, nous jouerons le coup à fond."

Plus globalement, quels sont les motifs de satisfaction ?
"Il y en a plusieurs : avoir obtenu cette seconde place malgré les départs et du coup pérennisé Belleroche au niveau régional même si tout n’est pas acquis pour le moment, être resté invaincu neuf journées, n’avoir qu’une seule défaite au compteur, avoir été la seule équipe à battre le leader Chilly, d’avoir retrouvé un bon groupe de copain. Et au niveau du comportement de n'avoir pris aucun carton rouge."

Parti l'été dernier à l'UF Belleville, El Yabadri est revenu à l'O Belleroche en octobre
Parti l'été dernier à l'UF Belleville, El Yabadri est revenu à l'O Belleroche en octobre

"Ce fut un travail de longue haleine..."

Et les regrets ?
"D’avoir laissé filer cinq point sur six lors des deux dernières journées avant la trêve, alors que les adversaires étaient totalement à notre portée."

Tu es dans ta cinquième saison à l’O Belleroche que tu as largement contribué à faire grandir sur l’échiquier sportif et à « normaliser » coté image. Que faudrait-il pour faire encore progresser ce club ?
"Merci pour les compliments. Mais ce fût un travail de longue haleine, avec beaucoup d’investissement, de travail, un staff de qualité avec Almira, Chabbi et Nechab, des joueurs de l’extérieur qui ont adhéré au projet avec en tête de file Amar El Bachiri et surtout un président qui m’a laissé carte blanche et qui m’a toujours fait confiance. Ça n’a pas toujours été évident. Mais aujourd’hui, je suis fier que l’on parle en bien de l'Olympique Belleroche. Pour le faire progresser encore, il ne faut pas se cacher, il faudrait des moyens supplémentaires, que ce soit financiers et humains. Ce qui permettrait au club de développer la formation chez les jeunes, d’avoir des éducateurs diplômés, des équipes dans toutes les catégories. Il faudrait également que l'Olympique Belleroche, ainsi que tous les clubs « de quartier », soient plus représentés au niveau des instances, que ce soit au District ou à la Ligue. Que ces instances comprennent qu’un travail difficile est réalisé au quotidien au sein de ces associations sportives. Et que l’on a besoin d’être aidé, accompagné et surtout traité de façon juste, comme toutes les autres. Mais ça, j’y travail personnellement."

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

Mourad BOULEMTAFES
Né le 10/07/1974 à Lyon 3ème
Job : Gérant snacks Easy Food
Parcours joueur : AS Ecully, CASCOL, FC Francheville, ES Chaponost, FC Sainte Foy Les Lyon, AS Villeurbanne, AS Algérienne Villeurbanne, USM Pierre Bénite, O Belleroche, Chassieu-Decines FC, UGA Decines
Parcours entraîneur : AS Algerienne Villeurbanne, FC Menival, FC Franc Lyonnais, UGA Decines, FC Bourgoin, Ouhlala Rillieux, USM Pierre Bénite, AS Communay, AS Genay, O Belleroche (5ème saison)

Classement R3 - Poule J