O. Saint-Genis Laval - S. DI PALMA : "On fera les comptes le 2 juin..."


Rédigé le Jeudi 28 Février 2019 | Lu 876 commentaire(s)

Arrivée en avril dernier au chevet de l'équipe fanion de l'O. Saint-Genis, Sébastien Di Palma n'a pu éviter la relégation de R2.
Dix mois après sa prise de fonction, le jeune entraîneur (35 ans) fait le point.



Sébastien, tu as repris l'équipe fanion de l'O. Saint-Genis Laval en cours de saison dernière. Qu’est-ce qui motivé à le faire ?
"Effectivement j’ai repris l’équipe en fin de saison dernière, à cinq matchs de la fin en essayant de la sauver. Etant adjoint de Jérôme Guichard depuis deux ans, le changement s’est fait naturellement et dans la continuité de ce qui était initialement prévu."

Et alors, quel bilan tires tu après dix mois à sa tête ?
"On fera le bilan en fin de saison. Mais pour l’instant, j’ai un groupe de joueurs qui vit bien et qui travaille bien. Attendons donc de voir ou on en sera le 2 juin, date de la dernière journée."

Ton équipe est dans la bas du classement de la poule E de R3. Tu t’attendais à une saison aussi compliquée ?
"Oui je m’y attendais. Après la relégation, on a perdu pas mal de joueurs sur des postes importants.
Aujourd’hui il reste que neuf éléments du groupe de la saison dernière. L'effectif a changer de 60%.
Il a fallu recruter en quantité et surtout en qualité, chose pas toujours facile pour une équipe qui vient de descendre
."

Que va-t-il falloir pour s’en sortir ?
"On est dans une situation ou il faut du temps pour que la mayonnaise prenne. L’équipe est très jeune, notamment offensivement. Maintenant il va falloir allez chercher des victoires qui nous feront gagner quelques places au classement. Mais j’ai une grosse confiance en mon groupe pour ca. Je sais qu’il répondra présent sur cette deuxième partie de saison."

"Surtout, qu'on prenne du plaisir sur le terrain..."

Tu as 35 ans tu es donc un jeune entraîneur. Pas trop compliqué de coacher des joueurs avec qui tu as évolué ?
"Aujourd’hui il reste cinq joueurs avec qui j’ai évolué depuis nos montées d’excellence à honneur régional. Mes fidèles compères Sidahmed khantar, mon capitaine, et Nico Scarfo, avec qui je suis depuis plus de dix ans, plus Geoffroy Chamonard, Alex Polizzi et Adel Mekki. Etant le capitaine de l’équipe à l'époque ou je jouais, et en passant d’abord par le rôle d’entraineur-adjoint, la relation coach-joueur s’est faite naturellement. Et comme ce sont des garçons intelligents, je sais que je peux m’appuyer sur eux. Donc au final on en tire un avantage."

Dimanche, c’est derby contre l’US Millery-Vourles, le leader. Comment ça se présente ?
"Dimanche, ça sera surtout un match à trois points, comme les autres. La tache sera difficile et surtout excitante, sachant que Millery-Vourles a gagné tous ses matchs a domicile et dispose d’une belle équipe.
Il faudra surtout que le jeu prenne le pas sur l’enjeu. Car j’aimerais vraiment qu’on voit un beau match de football avant tout
."

Le mot de la fin pour toi...
"Tout d’abord, j’espère qu’on fera une bonne deuxième partie de saison et surtout, qu’on prendra du plaisir sur le terrain. Ca reste le plus le plus important dans le football. Ensuite, je remercie ceux qui m’accompagnent chaque week end, mon dirigeant Salah Rouina et mon préparateur physique Antoine Ricouard. Enfin, je remercie en particulier Jerome Guichard pour son soutien et ses conseils, ainsi que tous ceux qui s’investissent et donne de leur temps pour l'O. Saint-Genis Laval."

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

Sebastien DI PALMA
Né le 21/12/84 à Oullins
Job : Magasinier
Parcours joueur : USM Pierre-Bénite, FC Francheville, AS Bron GL, O. Saint-Genis Laval
Parcours éducateur : entraîneur adjoint O. Saint-Genis Laval (2 saisons), entraineur principal O. Saint-Genis Lavale la fin pour toi…