monfoot69

OL FEMININ - en route vers le triplé ?


Rédigé le Mardi 18 Avril 2017 | Lu 562 commentaire(s)

En lice sur trois tableaux, l'OL est ultra-favorie pour conserver ses deux titres nationaux, la coupe et le championnat de France. En Ligue des Champions, Manchester City est leur dernier obstacle pour atteindre la finale.



L'OL vise un nouveau triplé "D1-coupe de France-coupe d'Europe" (crédit : olweb.fr)
L'OL vise un nouveau triplé "D1-coupe de France-coupe d'Europe" (crédit : olweb.fr)
DANS LE DERNIER CARRÉ DE LA LIGUE DES CHAMPIONS
Conquérir un quatrième trophée européen, après les victoires finales en 2011, 2012 et 2016, est le grand objectif de cette saison. L'Ol sera engagé en demi-finales les 22 et 29 avril face au champion d'Angleterre, Manchester City. Les Lyonnaises ont la chance de disputer le match retour à la maison, un avantage indéniable. Après avoir étrillé les Norvégiennes de l'Avaldsnes et du FC Zurich (10-2 et 17-0, scores cumulés), les joueuses de Gérard Prêcheur ont rencontré une belle opposition en quarts definale. Pleines de maîtrise à Wolfsbourg grâce aux buts de Camille Abily et Dzsenifer Marozsan (2-0), les Rhodaniennes sont restées sous la menace des allemandes au retour au Parc OL, où elles sesont inclinées 1 à 0. Bien que novices sur le plan européen, les Mancuniennes réalisent un joli parcours et n'ont encaissé qu'un but lors de leurs six rencontres de Ligue des Champions.

LEUR TITRE LEUR EST PROMIS EN D1
A quatre journées de la fin, le titre semble entièrement promis aux Fenottes. L'officialisation du onzième titre de champion de France consécutif pourrait même avoir lieu le 3 mai pour le compte de la dix-neuvième, en cas de succès à Bordeaux. Il faudrait pour cela un concours de circonstances assez incroyable. A savoir, un match nul ou une défaite de Montpellier à Saint-Etienne, plus une défaite du Paris SG à Metz. Plus vraissemblablement, le titre pourrait être décerné lors de l'antépénultième journée le 7 mai, à Décines contre Soyaux, devant les supporters.

Gérard Prêcheur et ses joueuses maîtrisent le "clapping" à la perfection (crédit : lequipe.fr)
Gérard Prêcheur et ses joueuses maîtrisent le "clapping" à la perfection (crédit : lequipe.fr)

Bataille Le Sommer-Hegerberg pour le titre de meilleure buteuse

Pour pimenter cette fin de saison, il faudra lorgner sur les classements annexes, comme celui du fair-play, où les Lyonnaises occupent également la première place devant Montpellier, avec seulement six cartons jaunes récoltés. Ou encore sur le classement des buteuses. Pour cette récompense individuelle, Eugénie Le Sommer (17 buts) est talonnée par sa coéquipière Ada Hegerberg. Mais Sofia Jakobsen (Montpellier, 14 buts) et Marie-Laure Delie (PSG, 13 buts), sont en embuscade.
Avec 87 buts inscrits, soit 31 de plus que Paris, et 6 encaissés, (4 de moins que Montpellier), l'OL a de bonens chances de finir meilleure attaque et meilleure défense.

HORIZON DÉGAGÉ EN COUPE DE FRANCE
La finale du 20 mai prochain, programmé à Vannes, se rapproche. Les Lyonnaises n'ont fait qu'une bouchée d'Hénin-Beaumont, club évoluant en division inter-régionale (10-0). Dans l'autre demi-finale, le Paris SG a écarté l'AS Saint-Etienne sans trop de difficultés (4-1). On aura donc droit à une une troisième finale OL-PSG, comme en 2008 au stade de France (victoire 3-0) et en 2014 (2-0 au Mans)... et à des retrouvailles avec n certain Patrice Lair !

Par Fabrizio Miccolo