OL INFO – Jordan FERRI : "On a un public très exigeant"


Rédigé le Lundi 12 Mars 2018 | Lu 434 commentaire(s)

Après le succès de l'OL devant Caen (1-0), le milieu de terrain savourait autant les trois points que sa titularisation, la troisième seulement cette saison en championnat.



Jordan, cette victoire vous a fait du bien ?
"Oui même si je pense qu'on aurait pu se la faciliter avec davantage de réalisme. Gagner devant notre public était important, il faut retenir la victoire."

Cette fois, l'OL a su tenir le score ?
"J'ai senti l'équipe très équilibrée. Lors de sa causerie, le coach avait mis l'accent dessus : on pouvait vite se projeter mais en gardant l'équilibre. On l'a bien fait car on a été peu en danger. Sur le terrain, on se parlait beaucoup pour se dire de prendre le temps de bien faire circuler le ballon, surtout après avoir ouvert le score. Je pense qu'on a bien fait courir cette équipe de Caen."

Comment avez-vous accueilli les deux banderoles hostiles du virage sud pendant le match ?
"On a un public très exigeant mais cela fait partie des grands clubs. Après six matchs de championnat sans victoire, c'est normal qu'ils montrent leur mécontentement. Mais nous sommes des professionnels et nous l'avons montré lors de ce match. Comme je leur ai dit, on ne fait pas exprès d'avoir des mauvais résultats, on se donne à fond mais il y a des périodes comme ça dans une saison… J'espère qu'on va repartir de l'avant."

A titre personnel, ce n'était que votre troisième titularisation de la saison en Ligue 1, comment l'avez-vous vécue ?
"Je travaille beaucoup en plus des entraînements pour avoir justement le maximum de rythme quand le coach fait appel à moi. Je m'accroche même les fins de matchs sont difficiles (sourire)."

On vous a plutôt trouvé bon devant Caen…
"i[C'est gentil (rires) ! Je manquais peut-être un peu de rythme mais j'essaie de donner le maximum. C'est bien d'être récompensé par une victoire] i."

Comment vivez-vous ce statut de remplaçant ?
"C'est sûr que c'est compliqué. Je suis un compétiteur et j'aimerais jouer tous les matchs. La concurrence fait partie des grands clubs, à moi de m'accrocher. Tant que je serai à Lyon, je donnerai tout."

Une saison comme ça mais pas deux ?
"(Sourire) Ah on se posera la question à la fin! Pour l'instant, je reste concentré sur les objectifs du club, c'est le plus important."