OL INFO - La gestion de JMA ferait débat dans le vestiaire


Rédigé le Lundi 5 Novembre 2018 | Lu 810 commentaire(s)



Critiqué par Jean-Michel Aulas pour son non match face aux Girondins de Bordeaux samedi à Lyon (1-1), Tanguy Ndombele a pris pour toute son équipe. Il fallait un coupable aux yeux du président de l’OL et le jeune milieu international était manifestement le candidat parfait.
Ce n’est pourtant pas de la sorte que le président des Gones fera remonter sa cote de popularité d'après le journal l'Equipe. « En interne, certains s’étaient déjà interrogés sur la manière dont Aulas avait géré publiquement l’affaire Depay », glisse ainsi le quotidien sportif ce lundi. En réponse à la sortie du joueur, qui avait réclamé « plus de respect » de la part de son entraîneur, après avoir débuté sur le banc face à Angers (2-1), le président lyonnais avait estimé « qu’il en avait trop fait », tout en rappelant suffisamment de fois qu’il « est un grand joueur. »