monfoot69
monfoot69
LES NEWS

Patrick Gonzalez (Saint-Priest) répond à Mourad Boudjellal


Rédigé le Mardi 15 Mars 2022 | Lu 2475 commentaire(s)



L’arbitrage de la rencontre de National 2 entre l’AS Saint-Priest et Hyères  de samedi dernier aura fait couler beaucoup d’encre. Ce mardi, le président varois Mourad Boudjellal nous contactait pour réagir à certains propos de l’ASSP. Dans la foulée, son homologue san-priod Patrick Gonzalez a lui aussi souhaité apporté quelques précisions.

Ce dernier s’est déclaré « très désagréablement surpris » suite aux accusations de « climat délétère » portées par l’homme fort de Hyères. « Il n’y a eu aucun incident avec Hyères, au contraire. D’ailleurs M. Boudjellal n’était même pas présent au match », s’étonne Patrick Gonzalez avant d’enchaîner. « Les délégués ont confirmé que tout s’était bien passé. Nous avons très bien reçu nos amis hyérois, nous n’avons eu aucun souci ni avec les joueurs, ni avec l’encadrement. A la fin du match on leur a offert la collation ainsi que des pizzas et des boissons quand ils sont partis. »

 

Le président de l’ASSP  est également revenu sur une réaction sur les réseaux sociaux du club rhodanien à l’issue du match (« Hyères FC remporte le match à 14 contre 11, c’est très dur… »). « Je comprend que M. Boudjellal ait pu mal l’interpréter mais notre service communication souhaitait juste souligner que l’arbitrage avait été en dessous de tout. Hyères n’est pas incriminé, il n’y est absolument pour rien. Les Hyérois ont été très corrects. »

 

On l’aura compris, ce sont les décisions arbitrales qui ont du mal à passer à Saint-Priest. « On nous demande d’être de plus en plus « professionnel » à tous les niveaux en National 2. Aujourd’hui on ne peut pas dire que l’arbitrage soit à ce même niveau d’exigence », conclut Patrick Gonzalez. Un constat autour duquel pourrait sans doute s’entendre les deux présidents…




Dans la même rubrique :
< >