monfoot69
monfoot69
LES NEWS

Petites PHRASES d'avant matchs - JM PICOLLET : "On n'est pas mort !"


Rédigé le Samedi 21 Avril 2018 | Lu 1435 commentaire(s)

Les coachs de N2 et de N3 évoquent leurs matchs du week-end.



Jean-Michel PICOLLET (ent FC Limonest-Saint-Didier, va à SA Thiers) : "Lâcher les chevaux..."
"Le maintien va se jouer match après match. J'ose espérer que le revers face à Chambéry n'étaIt qu'un accident (...) On est pas mort !"
Source : Le Progrès

Hervé YVARS (ent Ain Sud Foot, va à Ytrac Foot) : "Valider définitivement notre maintien..."
"Il est nécessaire de revenir avec un résultat positif de ce long déplacement afin de valider définitivement notre maintien. D'autant plus qu'il nous faut rebondir après la défaite de la semaine dernière contre Montluçon. Ytrac reste une équipe dangereuse a domicile."

Christian SCHEIWE (ent AS Saint-Priest, reçoit FC Montceau) : "Ne pas penser à l'enjeu !"
"C'est un match capital ou il faudra se libérer enfin et ne pas jouer avec la peur de mal faire. Il est nécessaire de retrouver de la fraîcheur dans les têtes, de la spontanéité et l envie dans le fait d'entreprendre. Il ne faudra pas penser à l'enjeu !"

Eric GUICHARD (ent MDA Foot, va à SAS Epinal) : "Le défi est de taille..."
"Hormis Thomas Poulignier, nous avions plutôt été épargnés par les blessures ces dernières semaines. Malheureusement Christian Toko et Seb Faure ne seront pas du voyage à Epinal après la confrontation musclée de la semaine dernière contre Saint-Louis Neuweg. Il faut donc récompenser une équipe. Sans oublier qu’il nous faut encore prendre des points et que l’adversaire du jour est une belle équipe qui dégage beaucoup de puissance et qui vient de battre Villefranche. Nous avions d'ailleurs aussi été battu à l'aller. Le défi est de taille."

Thierry PELLICCIA (etnt FC Vaulx, reçoit FC2A Aurillac) : "Soyons déterminés à la faire tous ensemble !"
"Nous sommes dans le sprint final. Les joueurs ont conscience que la rigueur, ainsi que le plaisir du groupe à jouer ensemble, devront être plus que jamais être au rendez-vous demain soir. On sait qu'on affronte une belle équipe d'Auvergne, expérimentée à ce niveau car présente depuis plusieurs années. On se rappelle aussi que nous ne méritions pas de perdre au match aller. C'est du passé. Aujourd'hui, nous devons nous en servir pour progresser. Faisons les choses bien, sans pression. Si nous mettons tous les bons ingrédients collectivement, nous ne serons pas loin d'avoir atteint notre objectif. Mais cela ne supportera aucun relâchement pendant quatre-vingt-dix minutes. Soyons déterminés à le faire tous ensemble !"




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Avril 2024 - 17:13 Comment réussir ses paris sur l’EURO ?