monfoot69

#Portrait - Abdelkrim Khaled (Lyon Duchère AS), le travail paie !


Rédigé le Mardi 5 Novembre 2019 | Lu 1765 commentaire(s)



Buteur décisif lors de la victoire face à Montluçon le week-end dernier, le jeune milieu de terrain duchérois Abdelkrim Khaled a fait trembler les filets pour la cinquième fois en National 3 depuis le coup d'envoi du championnat. Soit d'ores et déjà un meilleur total que l'an passé. Le fruit d'un investissement conséquent et d'un travail quotidien. Et Khaled ne compte pas s'arrêter là, même s'il sait que le chemin est encore long pour poursuivre sa quête des sommets.


#Portrait - Abdelkrim Khaled (Lyon Duchère AS), le travail paie !

Tout juste 20 ans et pas vraiment un physique de déménageur (1m77, 65 kg). Et pourtant Khaled ferait presque figure d'anciens au sein de la jeune réserve de Lyon Duchère. Le club lyonnais a en effet choisi de parier sur l'avenir pour son équipe B comme nous l'avait expliqué Ludovic Assemoassa en début de saison.

Le joueur, qui a débuté le football du côté de l'AS Buers et qui a transité notamment par le FC Lyon avant d'arriver sur le Plateau en U17, dispute en effet sa troisième saison avec les seniors. Très principalement avec le groupe réserve même s'il a déjà fait quelques entraînements et participé à un match de coupe de France avec le groupe N1.
Le jeune homme sait où il est et où il veut aller. « Mon but c'est d'aller le plus haut possible. Même si aujourd'hui je vais à l'université (il est en fac de langue) mon idée principale reste le football. Après je sais aussi qu'il faut savoir être patient, passer les étapes les unes après les autres. Pour le moment je dois être performant avec la réserve avant de penser à frapper plus haut. Un de mes objectifs de la saison reste quand même d'intégrer le groupe N1 plus régulièrement. »

Et Khaled se donne les moyens d'atteindre ses objectifs. Ses cinq réalisations en championnat en seulement 8 journées ne sont pas le fruit du hasard. « Déjà j'ai la chance de pouvoir bénéficier du bon travail de mes équipiers. Et puis je travaille beaucoup à l'entraînement mais aussi en dehors. J'essaie de venir avant pour travailler devant le but en compagnie d'Alexandre Minal, le préparateur physique. Le coach me parle aussi beaucoup, me donne des conseils sur ce que je dois mieux faire. »

Ses axes de progression, quels sont-ils justement ? « Le dernier geste, la dernière passe... En gros aujourd'hui j'arrive à mettre un but pour quatre occasions, ce n'est pas suffisant. C'est là dessus que je peux et que je dois encore m'améliorer. »

Un travail qui peut en tout cas se faire dans la sérénité, grâce à des bons résultats en championnat, à l'image d'une victoire arrachée ce week-end face à Montluçon. « Une bonne équipe, qu'on savait difficile à manier puisque c'était la meilleure défense de la poule avec seulement 3 buts encaissés. C'était une rencontre avec beaucoup d'intensité, qui ne s'est véritablement ouverte qu'en fin de match. On a marqué les premiers mais ils ont égalisé dans la foulée. Cela nous a fait un peu douter, on aurait même pu encaisser un deuxième but. Mais on est resté soudé, on a su faire le travail défensif ensemble et on a finalement réussi nous à mettre ce deuxième but qui nous a donné les trois points. »

Le prochain défi pour la réserve duchéroise sera de gagner son premier match à l'extérieur. Une première occasion se présentera samedi prochain, à Vallières... « Honnêtement si on ramène un point on sera déjà content. C'est vraiment une très grosse équipe, complète dans toutes les lignes. Mais c'est vrai que c'est notre objectif désormais de gagner loin de nos bases. Il le faudra si on veut viser le haut du tableau. »

Abdelkrim ne veut pas se contenter d' « être dans le ventre mou » du classement. Ambitieux, travailleur et à l'écoute : les ingrédients qui lui ont permis de déjà franchir pas mal de cap. Et ce serait dommage qu'il s'arrête en si bon chemin...