monfoot69
monfoot69

Quels Lyonnais à la Coupe du Monde ?


Rédigé le Vendredi 23 Septembre 2022 | Lu 92 commentaire(s)


Cette saison 2022-23 est particulière pour plusieurs raisons. D’abord parce qu’elle sera la dernière à 20 clubs en Ligue 1, puisque le championnat se disputera à 18 clubs l’an prochain, apportant de grands chambardements cette année au système de montées et descentes. Mais ensuite et surtout parce que cette saison sera coupée en 2, à cause de la Coupe du Monde qui aura lieu exceptionnellement cet automne, là-aussi chamboulant tout le calendrier. Pour l’OL, outre le fait qu’il ne faudra pas terminer dans les 4 dernières places du classement, synonymes de relégation, cela veut aussi dire qu’il n’y aura pas de matchs de mi-Novembre à la fin Décembre, mais qu’il faudra jouer durant la période de Noël.

En effet, la Coupe du Monde organisée au Qatar aura lieu du 20 Novembre au 18 Décembre prochains, pour profiter des températures les plus clémentes possibles dans le désert qatari. Si cette compétition a dû affronter nombre de difficultés et de polémiques quant à son organisation, elle est cette fois-ci dans les starting-blocks et les supporters du monde entier commencent à s’enthousiasmer pour celle-ci. Selon les spécialistes des paris sportifs sur la Coupe du Monde, ce sont le Brésil, en disette depuis 20 ans, l'Angleterre, pour oublier cette cauchemardesque année 2022, et la France, tenante du titre, qui seront les favoris au sacre mondial, mais de nombreuses autres nations auront également leur mot à dire, telles que l’Argentine, l’Espagne ou l’Allemagne.

Mais cette période ne sera pas forcément l’occasion de se reposer pour tous les joueurs de l’effectif lyonnais, car ils sont plusieurs à pouvoir espérer être appelés par leur sélectionneur respectif pour faire partie de l’aventure de leur équipe nationale au Qatar. Voici, sauf surprise de taille, les joueurs concernés.

Un gardien remplaçant

Quels Lyonnais à la Coupe du Monde ?
Anthony Lopes, le gardien du temple lyonnais, en sera très certainement, mais ses chances de jouer la moindre minute de jeu sont très minces, car il est toujours barré par l’incontournable Rui Patricio qui garde les cages du Portugal depuis 2010. Il lui faudra espérer une blessure du portier de la Roma pour pouvoir lui prendre sa place, à moins d’une petite révolution à ce poste. Ce rôle de doublure ne l’a toutefois pas empêché d’être sacré champion d’Europe en 2016, et il sera tout aussi heureux d’être champion du Monde si jamais le Portugal réussissait l’exploit de s’imposer pour la « der » de Ronaldo, même s’il ne joue pas.

Une France sans Lyonnais ?

C’est normalement du côté de la France qu’il faut tourner les yeux pour espérer y trouver des joueurs lyonnais avec du temps de jeu, du moins ce fut souvent le cas au cours des deux dernières décennies. Mais pour cette édition 2022 du Mondial, il est possible qu’aucun lyonnais ne fasse partie de la sélection finale, bien qu’ils soient 3 à avoir déjà connu les joies d’un match en Bleu. Mais Alexandre Lacazette, barré depuis de nombreuses années dans l’esprit de Didier Deschamps par Ben Yedder et désormais par Nkunku et Diaby, et Houssem Aouar, à l’histoire malchanceuse avec l’équipe de France et qui ne compte qu’1 seule petite sélection, partent clairement de trop loin. L’espoir repose plutôt sur Corentin Tolisso, champion du Monde en 2018, même s’il ne fait plus partie des plans de Deschamps depuis un certain temps à cause de blessures à répétition. Mais 4 mois pleins à Lyon associés à l’absence probable de Paul Pogba pourraient lui donner une petite chance de trouver sa place dans le groupe des 26. Malo Gusto, international espoir, a aussi une toute petite carte à jouer à un poste de défenseur latéral assez peu fourni chez les Bleus.

Et quelques représentants hors d’Europe

Si Jérôme Boateng est désormais persona non grata du côté de l’Allemagne, alors qu’il faisait pourtant partie de l’effectif lors du Mondial 2018, Nicolás Tagliafico devrait lui bien en être, puisque lui-aussi était déjà là en Russie en 2018, mais était aussi présent lors du titre de l’Argentine en Copa America en 2021. Alors que l’Argentine, pour ce qui sera là-aussi la « der » de Messi, est considérée comme un farouche outsider, Tagliafico pourrait bien être la meilleure chance de voir un joueur lyonnais soulever la Coupe du Monde. L’autre espoir pourrait venir du Brésilien Tetê, même si celui-ci n’a encore jamais été appelé avec les A. Mais s’il réussit une première moitié de saison de haut niveau, il conserve une petite chance, lui qui a déjà joué dans toutes les sélections de jeunes du Brésil.

Quels Lyonnais à la Coupe du Monde ?
Le dernier Lyonnais de cette liste a, lui, sa place assurée au sein de sa sélection puisqu’il s’agit de Karl-Toko Ekambi, l’auteur du but victorieux offrant la qualification au Mondial au Cameroun lors de la dernière minute du barrage retour face à l’Algérie dans un match déjà rentré dans la légende du football africain. Considéré depuis comme un héros dans son pays, il tentera d’amener sa sélection le plus loin possible, sans pour autant avoir grand espoir de rafler le titre suprême.



Dans la même rubrique :
< >