R2 - Les COACHS parlent de leurs matchs du week-end


Rédigé le Mardi 6 Novembre 2018 | Lu 1164 commentaire(s)

Les entraîneurs de R2 reviennent sur leurs matchs du week-end...



Laurent DESFAYES (co-ent AS Bron, nul à Roannais Foot 42) : « Notre deuxième match en 48 heures… »
"Ça a été un match engagé physiquement ou nous avons bien géré la première période sans être inquiété. On a deux occasions très nettes en deuxième dont une sauvée sur la ligne par un défenseur roannais. Après, c’était notre deuxième match en quarante-huit heures à l’extérieur. On prend un point et on va continuer à travailler. Tout le club a une énorme pensée pour notre directeur sportif Michel Constant qui vient de connaitre une immense douleur."

Karim KESSACI (ent adjoint FC Lyon, nul à FC Tour Saint-Clair) : « On conserve notre invincibilité… »
"Je suis un peu déçu du résultat car nous avons dominé la rencontre. Mais c’est à l’image de notre début de saison. On fait de bonnes prestations, mais on manque d’efficacité. On va continuer à travailler offensivement. Je suis quand même satisfait de conserver notre invincibilité."

Laurent COMBAREL (co-ent FC Villefranche, défaite à FC Veyle-Saône) : « Nous avons les occasions… »
"Le contenu a été bon en dépit du résultat. Pour autant, nous n’avançons pas. Nous devons vite progresser dans la zone de finition ça nous avons les occasions."

Julien BERNARD (ent FC Bords de Saône, victoire à FC Vaulx B) : « La vraie victoire est ailleurs… »
"Cette victoire nous fait du bien. Depuis le début de la saison, je vois un groupe qui donne beaucoup et n’est pas récompensé. Au-delà des trois points, la vraie victoire est de voir qu’aucun joueur ne lâche dans les moments difficiles. A un partout, lorsque Vaulx a égalisé, nous aurions pu baisser les têtes. Mais tout le monde a réagi pour aller chercher la victoire."

Landry NDZANA (ent UF Belleville Saint-Jean, défaite à FC Annecy B) : « Large et logique… »
"Le score est large et logique. Nous avons existé jusqu’au premier but et après, plus rien dans le contenu et dans l’esprit. Il faut se remobiliser rapidement car arrive un match très important même si pas déterminant."

Ouraga BAILLY (ent FC Vénissieux, nul contre ES Veauche) : « Inexistant en première mi-temps… »
"Après avoir été quasiment inexistant la première mi-temps et mené un-zéro, on a joué la seconde avec plus d'envie pour se procurer un plus grand nombre d'occasions. Mais sans réussir à les concrétiser dans le temps réglementaire. Et sur l'ultime corner du temps additionnel on égalise par notre gardien monté pour créer le surnombre. Les garçons ont montré du cœur et ne se sont pas découragés. Il faudra être capable de reproduire régulièrement la même intensité dans le jeu sur tout un match, soit quatre-vingt-dix minutes, voire plus."

Nicolas RIOUX (ent AS Saint-Priest B, nul à AC Seyssinet) : « Je n’arrive pas à comprendre… »
"Nous avons encaissé neuf buts en trois matchs à l’extérieur. Je n’arrive pas à comprendre cette faiblesse, sachant qu’à domicile nous n’en prenons pas. Après, le seul point positif de ces trois buts concédés est qu’ils le sont sur des erreurs grossières. Ce qui est quand même inadmissible pour moi. Nous avons besoin d’être plus réguliers sur nos prestations et plus rigoureux. Nous allons nous satisfaire de ce résultat, même si nous aurions mérité mieux, et féliciter notre adversaire qui nous pose à chaque fois des problèmes."

Mohamed CHERITI (ent FC Vaulx B, défaite contre FC Bords de Saône) : « Beaucoup doivent se remettre en question… »
"Le contenu aurait pu être intéressant sans deux grossières erreurs et les deux buts qui ont suivi. Ajoutez à cela des occasions mal exploitées et par moment du manque d'intensité… Il faut savoir exploiter les scénarios et les anticiper en agissant, non pas en réagissant. Beaucoup doivent très vite se remettre en question."

Kevin GARNIER (ent AS Misérieux-Trévoux, défaite à O Valence) : « Un énorme sentiment de frustration… »
"Nous concédons notre deuxième défaite de la saison par trois buts à deux, en déplacement à Valence. Notre prestation est une nouvelle fois gâchée par de grossières erreurs qui nous coûtent le match. Nous avons un énorme sentiment de frustration car le niveau de performance de l'équipe s'améliore de semaine en semaine sans pour autant gagner en efficacité. Nous ne pouvons pas nous satisfaire de réaliser de "bons matchs" sans prendre de points. Cependant, l'état d'esprit est irréprochable. Il sera l'élément le plus important pour renouer avec la victoire et faire preuve de maturité et d'efficacité dans le jeu."

Recueillis par Bebeto Rodriguez

Julien Bernard (FC Bords de Saône)
Julien Bernard (FC Bords de Saône)