R2 féminine - L’AS SAINT MARTIN EN HAUT proche des sommets


Rédigé le Jeudi 3 Mai 2018 | Lu 2201 commentaire(s)

Leader de la poule Accession de R2, les féminines de l’AS Saint Martin en Haut sont plus que jamais en course pour la montée à l’étage supérieur.
Julie Morel, l'ex internationale, désormais à la tête de l'équipe, évoque la saison et les obkectifs à venir.


A son arrivée l’été dernier, l’ancienne joueuse de D1 Julie Morel a de suite affiché son souhait d’atteindre la R1 avec l’AS Saint Martin en Haut : « même si je venais d’arriver, j’avais à cœur de pouvoir faire évoluer le groupe au niveau supérieur et permettre à la section féminine de se développer. »
L’équipe s’est rapidement concentrée sur l’objectif, à tel point qu’elle a réalisé un parcours sans faute lors de la première phase (sept victoires en autant de matchs, ndlr). « Je suis venue avec ma philosophie, mon projet de jeu. Les filles ont adhéré à mon discours dès le début. De plus, j’ai trouvé des joueuses qui évoluaient ensemble depuis des années. La mayonnaise a rapidement pris avec les éléments que j’ai fait venir. Ici, on s’attache beaucoup sur l’importance du club. »
Pour revenir à la compétition, c’est donc en toute décontraction que les féminines sont entrées dans la phase d’accession. « Nous avions survolé la première partie de championnat, avec énormément de points d’avance. Cela n’a pas été facile de démarrer la deuxième phase avec un nul et une défaite. Cela a permis de montrer aux filles qu’il restait beaucoup de boulot. »

Julie Morel
Julie Morel

Encore quelques efforts à fournir

Car à trois journées de la fin, tout peut encore changer même si l’équipe de Julie Morel est en tête de son groupe : « ce n’est pas fini. On sait que notre objectif n’est pas encore atteint. Il faut maintenir les joueuses sous pression et fournir encore quelques efforts. »
Le match nul de ce week-end face à l’ES Chilly (1-1) peut laisser quelques regrets : « c’était un match compliqué dû entre autre au vent fort tout au long du match. Il nous a été difficile d’imposer notre jeu. Nous menions un but à zéro à la pause. En seconde période, nous avons eu la possession du ballon pendant vingt minutes, sans jamais réussir à faire le break malgré nos occasions. Chilly égalise à dix minutes de la fin sur une de leur seule occasion, une frappe de loin en lucarne. Au final, c’est un score logique : nous n’avons pas su tuer le match et l’adversaire nous a donné une bonne leçon de solidarité et d’envie. », conclut Julie Morel.

A.P.

Julie MOREL
Né le 6 aout 82 à Saint-Germain en Laye
Parcours : ES Cormelle, FCF Condé, Stade Briochin, EA Guingamp, FCF Condé, AS Saint-Etienne, AS Saint-Martin en Haut

R2F - Poule accession