monfoot69

R3 (18ème journée) - Les COACHS parlent de leurs matchs du week-end (2ème partie)


Rédigé le Mercredi 1 Mai 2019 | Lu 1333 commentaire(s)

Les entraîneurs de R3 reviennent sur leurs matchs du week-end



Lionel TALON (ent Hauts-Lyonnais, victoire à FC Péageois) : « Le groupe continue de progresser… »
« Ce fut une première mi-temps maîtrisée où nous menions trois-zéro au bout de vingt minutes. Mais nous sommes restés au vestiaire en deuxième mi-temps. Péageois en a profité pour marquer deux fois en dix minutes. Notre adversaire a rendu le match un peu plus compliqué. Mais au final, on a réussi à garder le score, chose que l'on n’avait pas réussi à faire en début d'année. Donc le groupe continue de progresser, c'est bien. »

Ronald YAO (ent AS Montchat, défaite à FC Ambérieu) : « La fin de saison va être longue… »
« Cette défaite est lourde mais méritée compte tenu de notre première période. Nous avons commis de grosses erreurs individuelles qui ont donné à nos adversaires l'occasion de nous punir sur chacune d'elles. C'est dommage et la fin de saison va être longue. Il faut que les joueurs comprennent qu'une équipe peut gagner, un groupe peut gagner, une individualité peut faire gagner mais ne peut gagner un match seule . »

Mickael NAPOLETANO (ent AS Saint-Priest C, victoire contre Portes Hautes-Cévennes) : « Ecrit cette saison qu’on va souffrir jusqu’à la fin… »
« On est forcément très heureux de la victoire car on s’est rapproché un peu plus de l’objectif. On a rencontré une équipe qui, à la fin des matchs allers était en difficulté. Mais sur la phase retour, elle a un parcours de leader ! On a réalisé une très belle première mi-temps où l’on doit tuer le match. On doit rentrer aux vestiaires avec un score plus large que seulement un-zéro. C’est là, en tant que coach, que je ne suis pas satisfait. Dans la situation où l’on est, il faut savoir se mettre à l’abri. En deuxième période, on a fait le break deux fois. Mais encore une fois, on a fait des cadeaux et on s’est fait rejoindre à deux-zéro puis trois-un. On a su rester fort sur la fin pour tenir le score de trois-deux. On a encore la possibilité de terminer le travail sur la fin. Mais il est écrit cette saison qu’on va souffrir jusqu’à la fin. Je souhaite bonne chance à Haute-Cévennes pour le maintien. C’est un club qui travaille bien. »

Emmanuel DUBESSY (ent AS Misérieux-Trévoux B, nul contre FC Cluses Scionzier B) : « Un match que nous devions gagner en jouant les deux mi-temps… »
« Nous avons eu beaucoup de mal à rentrer dans le match. C'est logiquement que nous sommes rentrés menés à la pause. Le second acte a été tout autre avec, pour commencer, beaucoup d'occasions ratées. Mais grâce à notre envie et notre abnégation, on a fini par égaliser puis passer devant à un peu plus de dix minutes de la fin. Et alors que l'on pensait gérer la fin de match, on s’est fait rejoindre à la quatre-vingt-neuvième minute. C’est frustrant car c'est un match que nous devions gagner en jouant les deux mi-temps. »

Djillali BOUSSEBAH (ent Ain Sud Foot B, défaite à FC Bourgoin B) : « Ce ne sera pas pour cette saison… »
« Ce ne sera pas pour cette saison ! Mon groupe a fait un match sérieux et une très belle première mi-temps ou l’on aurait pu passer devant. La deuxième période fut beaucoup plus difficile et on a subi le jeu. Je félicite Bourgoin pour leur match. Il reste quatre matchs, on va jouer le jeu sans se préoccuper du classement. »

Nacer BECHOUA (ent US Meyzieu, nul contre FC Lyon B) : « Un nul synonyme de victoire pour nous… »
« Je suis vraiment content du résultat meme si on a très mal démarré en étant mené deux-zéro très rapidement... suivi de un carton rouge très très sévère au bout de trente minutes. Avec un effectif très diminué, j'ai du faire appel à trois joueurs de la réserve plus deux U19 qui ont très bien rempli leurs role. Malgré tout ça, les garcons ont trouvé les ressources nécessaires pour aller chercher ce nul qui pour nous est synonyme de victoire. J'ai une pensée pour Jordan Boyer qui c est fait les croisés la semaine dernière et pour Maxence Martinez qui s'est demis l'épaule ce dimanche . »

Belgacem SENOUSSI (ent CO Saint-Fons, défaite contre FC Chambotte) : « On est dans le dur… »
« On ne méritait pas cette défaite. Elle est difficile pour tout le monde. Pourtant, l’équipe avait fait le nécessaire jusqu'au dernier quart d'heure. On aurait dû tuer le match en premier. Mais quand on n’est pas bien au classement, rien ne nous sourit. On s’est fait égaliser sur un corner. Ensuite, sur un dégagement contré par l’attaquant adverse, ce dernier est allé marquer en fin de match. C’est un scénario difficile pour nous. On est dans le dur mais on va se battre jusqu'au bout. »

Jérémy GUYENON (cap FC Val Lyonnais, victoire contre US Villars) : « Solidaires et costauds jusqu’au bout… »
« Nous avons commencé le match en encaissant deux buts au bout de vingt minutes, après une mauvaise entrée en jeu, défensivement parlant. L'équipe a su relever la tête ensemble en revenant à deux-deux à la mi-temps. La seconde période était en notre faveur avec la maîtrise du ballon. Logiquement, on a marqué le troisième but à la soixantième minute. Nous avons été solidaires et costauds jusqu'au bout. Je félicite mes joueurs pour leur état d'esprit ! »

Nicolas CROUZET (ent AS Bellecour-Perrache, nul contre Entente Crest Aouste) : « Ca nous laisse des regrets sur la saison… »
« On a fait un bon match face à une belle équipe de Crest. Malheureusement, défensivement, nous avons fait preuve de trop de largesses dans des zones où nous nous devons d'être beaucoup plus présents. Offensivement, nous avons proposé, comme à notre habitude, un jeu attrayant et agréable à regarder. Sans un grand gardien adverse, l'addition aurait pu être sévère pour Crest.
Je félicite tout de même mes joueurs pour leur match face au leader de la poule. Ils sont plaisants à entraîner. Nous avons su démontrer que le classement ne reflète pas la valeur de l'équipe. Cela nous laisse des regrets sur l'année. Je félicite encore mes joueurs. Maintenant, nous nous projetons sur ce weekend à domicile face à Veauche. L’adversaire se déplacera avec son équipe première pour se maintenir. Nous aurons la chance de nous confronter à une équipe de R2. Nous sommes prêts
. »

Sébastien DI PALMA (ent Olympique Saint Genis Laval, défaite à ES Rachais) : « Notre manque d’efficacité nous coute cher… »
« Ce fut un match à l'image de notre saison. On a dominé notre adversaire sur la première mi-temps avec trois ou quatre occasions franches. Notre manque d'efficacité nous coute cher dans ce genre de rencontre. En seconde mi-temps, Rachais a marqué sur sa première et seule occasion du match à la soixante-cinquième minute. On a pris un second but dans les arrêts de jeu, totalement anecdotique. Je suis quand même satisfait du contenu et de l'état d'esprit affiché par mes joueurs. Le rendez-vous est pris dimanche à domicile pour valider notre maintien. »

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

Mickael Napoletano (AS Saint-Priest C)
Mickael Napoletano (AS Saint-Priest C)