monfoot69

#Reportage Le Caluire Futsal Club prend un nouveau virage


Rédigé le Vendredi 24 Juillet 2020 | Lu 1070 commentaire(s)

Après 10 ans à la tête de l'équipe Uneb, l'emblématique Lakhdar Boufeldja, qui conservera toutefois son poste de président, va prendre un peu de recul. Caluire Futsal Club amorce donc un nouveau virage... tout en misant sur une certaine continuité puisque des visages bien connus ont fait leur retour et pris quelques responsabilités. On en parle avec un d'entre eux, Adrien Belvito, nouveau directeur sportif du CFC.


Crédit photo : Caluire FC
Crédit photo : Caluire FC

« Adri » arrive en terrain connu. Il a joué plusieurs saisons comme gardien à Caluire avant de retirer ses gants – il était gardien – il y a un an et demi pour se concentrer sur son travail et sa famille. « Quand le club m'a appelé il y a quelques semaines je n'ai pas donné ma réponse tout de suite, je voulais notamment en parler à ma femme... qui a finalement décidé de m'accompagner dans l'aventure puisqu'elle sera responsable de l’événementiel. »

 

C'est d'ailleurs en premier lieu sur la structuration du club que le nouveau directeur sportif a œuvré avec l'équipe déjà en place. « Déjà il faut rappeler tout le travail effectué au club par Lakdar depuis 10 ans et le remercier lui ainsi que sa femme et sa mère pour tout ce qu'ils ont fait. Après 10 ans, il y a une fatigue, une usure légitime et donc l'idée était d'apporter un peu de souffle nouveau pour contribuer au renouveau du club. Je te parlais de l’événementiel, il y a toute une équipe de 7-8 personnes qui va ainsi œuvrer toute l'année pour organiser des événements. On aura par exemple une bourse aux jouets à la fin du mois d'octobre. On veut faire parler de nous mais aussi faire rentrer un peu d'argent au club. Il y aura également une dizaine de personnes autour de Lakdar dans le nouveau bureau. Les staffs des deux équipes seniors comprendront 3 personnes : l'entraîneur, l'adjoint et un dirigeant. Le travail effectué par le bureau en deux mois et demi a déjà été extraordinaire compte tenu des conditions sanitaires »


Lakhdar Boufeldja ne sera d'ailleurs plus l'entraîneur de l'équipe fanion en Régional 1 la saison prochaine. Fethi Nadja revient au club et prend les rênes de l'équipe fanion dans le rôle d'entraîneur/joueur. David Claudin grimpe d'un étage et sera son adjoint alors que Thomas Simon sera le dirigeant de l'équipe. « Cela paraissait logique d'aller chercher un mec qui connaissait bien le club et le culture club. Fethi est un grand compétiteur, il a encore soif de marquer beaucoup de buts même et sa mission majeure sera d'amener le groupe le plus haut possible. »

Au niveau de l'effectif Caluire a réussi à conserver la plupart de ses cadres et a déjà recruté plusieurs éléments (Wilfried Tonton, Sofiane Djouahra, Yacine Mkezeza, Bastien Lerouge, Yorick Grumeau, Amine Mecheri, Hugo Nicolet, Florian Mourouvin et Karim Longfort).

« On est très satisfait même si évidemment nous aurions préféré ne perdre personne. Mais si on met les bons ingrédients la mayonnaise devrait prendre. Je remercie au passage tous les joueurs qui se sont montrés très disponibles pendant cette période pas évidente. Cela a été facile d'échanger avec eux et de recruter. »

Quid des objectifs justement pour cette nouvelle saison qui se profile ? « On va plutôt fixer des objectifs par palier, mois par mois. On sait que le R1 est un championnat relevé avec ALF, GOAL FC, Vaulx-en-Velin... Donc si nous parvenons à accrocher un top 5 ça sera déjà pas mal. On a un très bon groupe Excellence qui devra viser le haut de tableau mais là aussi on fixera des objectifs à court terme. Il n'y a pas spécialement de pression pour cette équipe mais l'envie de se hisser le plus haut possible existe. »

 

Créée la saison passée, l'Académie devrait compter sur une grosse vingtaine d'éléments et va surtout être encadrée par 4 personnes contre 2 la saison dernière. « C'est une part importante du club. Cela nous permet de faire évoluer nos jeunes comme on veut par rapport à notre façon de jouer et puis même si certains vont jouer ailleurs plus tard cela reste un bonheur de former un jeune et de le voir jouer le plus haut possible dans un gros club de la région. »
Pour ce qui est de la création d'autres équipes, le CFC reste dépendant des créneaux alloués, déjà à peine suffisants pour les collectifs en place. « Ce sera d'ailleurs mon 2e gros travail de la saison après le recrutement que de développer ça », explique Belvito. « Si on veut décoller et rivaliser avec les meilleures équipes de la région c'est même un point primordial. Si on veut exister, il faut qu'on nous donne les moyens pour y parvenir »

 

Et Caluire s'est offert un nouveau souffle pour mettre toutes les chances de son côté dans cette entreprise.

 

Un club que vous pourrez suivre tout au long de la saison sur monfoot69.fr