monfoot69
monfoot69

Retour aux sources pour Lyon La Duchère


Rédigé le Vendredi 28 Mai 2021 | Lu 389 commentaire(s)



Les grands changements s’opèrent pour le deuxième club lyonnais. Le nouveau président du club Jean-Christophe Vincent, veut repartir sur de nouvelles bases. Le SC Lyon va être abandonné au profit de Lyon La Duchère. Un salary cap va aussi être instauré et 6ème Sens va devenir actionnaire majoritaire du club.
C’est une page qui se tourne pour le club duchérois. Après une saison catastrophique où la descente en National 2 est inévitable, le nouveau président Jean-Christophe Vincent veut rebondir en s’appuyant sur un nouveau projet qui permettra peut-être au club de retrouver le haut niveau. Plusieurs changements sont à prévoir. À partir du 1er juin le nom SC Lyon va changer pour Lyon-la-Duchère. Le nouveau président veut retrouver l’identité du club et faire passer un message au duchérois.
« On veut tourner la page d’un échec sportif qui est celui du Sporting Club de Lyon. Ensuite, on veut envoyer un message fort aux duchérois pour lesquels ce club est toujours resté celui de la Duche et leur dire que c’est ce qu’on veut. On veut revenir à l’identité première de ce club, donc le premier message fort qu’on envoie c’est de prendre un nom qui rappelle clairement l’origine et la raison d’être de ce club de foot. » Jean-Christophe Vincent veut tirer des enseignements de ces échecs en apportant du renouveau pour la prochaine saison.

Ecrire un nouveau projet pour Lyon La Duchère

La société lyonnaise 6ème Sens immobilier va encore investir dans le club. En effet, l’entreprise va bientôt détenir 100% des parts du club. Cette avancée n’est pas due au hasard puisque Jean-Christophe Vincent est directeur général délégué à la stratégie et aux relations publiques de 6e Sens immobilier. Le nouvel homme fort de Lyon-la-Duchère a pris conscience que le club doit changer de philosophie tout en gardant des éléments majeurs.
« Le coach de l’équipe première reste au club, il lui reste un an de contrat chez nous. On lui a fait savoir notre souhait de le conserver, bien qu’on ait ouvert la porte à tout le monde. On écrit un tout autre projet donc on peut comprendre qu’il ne soit pas partagé par tout le monde, explique-t-il avant de poursuivre. Aujourd’hui, on va dire qu’il y a trois entités principales dans ce club. La première c’est la partie professionnelle avec notre équipe une, la deuxième c’est notre école de foot et la troisième c’est notre activité sociétale. Notre but est de renforcer ces trois entités en reprenant les bases du club. »

« Il faut qu’on redevienne raisonnable »

L’argent ne fait pas tout, et le nouveau président l’a bien compris. Ces dernières années, le club duchérois était l’un des clubs qui payait le mieux ses joueurs. Mais si l’on fait le bilan, cela n’a pas apporté grand-chose puisque qu’aujourd’hui le club est rétrogradé en National 2. Ainsi, l’instauration d’un salary cap verra le jour pour la prochaine saison. Ce qui aura pour conséquence de diminuer drastiquement le budget de l’équipe première.
« Pour l’équipe une on avait pris une orientation, ces deux dernières années, qui était économiquement un pari, celui de monter en deuxième division. Ce pari a échoué donc maintenant il faut qu’on redevienne raisonnable. Le budget dédié à la partie professionnelle va diminuer de façon importante en instaurant un salary cap. On ne veut plus avoir les joueurs les mieux payés de National. »



Dans la même rubrique :
< >